Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

La Chine dépose une représentation solennelle auprès de la BBC pour de faux rapports sur le Xinjiang

IL serait temps que la Chine proteste contre l’invraisemblable propagande dont elle est victime, ne rien dire sous couvert de liberté de la presse revient à laisser diffuser des montages d’officines comme celles de Guo Wengui et Stève Banon et confondre information et guerre froide. (note et traduction de danielle Bleitrach)

Source: Global Times Publié: 8/8/2020 12:09:17 Dernière mise à jour: 8/8/2020 19:36:584


Photo du dossier du Xinjiang: VCG
La BBC sur la région autonome ouïgoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, déborde d’informations fausses et farfelues qui ont été délibérément rassemblées et fondées sur des hypothèses subjectives, a déclaré vendredi un communiqué publié par le ministère chinois des Affaires étrangères.

Le département de l’information du ministère des Affaires étrangères a déposé jeudi une protestation solennelle auprès des journalistes de la BBC basés à Pékin au sujet de la production et de la diffusion de faux reportages sur le Xinjiang. 

Le département a souligné que les documentaires sont gravement inexacts en accusant le gouvernement chinois de «torturer» un grand nombre d’Ouygurs qui seraient conduits dans des «camps d’internement» sur la base d’une vidéo réalisée par un trafiquant de drogue et de quelques SMS. 

De tels rapports sont pleins de préjugés idéologiques, violent l’éthique professionnelle du journalisme et induisent gravement en erreur le public et les fausses informations portent atteinte à la crédibilité de la BBC, a-t-il déclaré. 

Le département a exprimé une forte opposition aux préjugés idéologiques de la société de radiodiffusion contre la Chine et à sa fabrication de fausses nouvelles en utilisant l’excuse de la soi-disant liberté de la presse.  

“Nous exhortons la BBC à prendre des mesures immédiates pour corriger ses erreurs, rejeter les préjugés idéologiques et rendre compte de la Chine de manière objective et impartiale”, a déclaré le département dans le communiqué. 

Photo: VCG
La Chine a révélé un certain nombre de mensonges liés au Xinjiang concoctés par la BBC. 

La BBC a interviewé une femme ouïgoure nommée Zumrat Dawut [en juillet] qui a affirmé qu’elle avait été détenue dans un camp de rééducation et que son père était récemment décédé pendant sa détention par le gouvernement du Xinjiang. 

Il a été découvert plus tard qu’elle n’avait jamais étudié dans aucun centre d’enseignement et de formation professionnels au Xinjiang et que son père avait vécu avec sa famille jusqu’à sa mort le 12 octobre 2019 d’une maladie cardiaque, selon un communiqué de l’ambassade de Chine en France en août. 2 en réponse à la suggestion de la France d’envoyer une mission d’observation dirigée par les Nations Unies au Xinjiang pour évaluer le traitement des Ouïgours dans la région autonome.

L’ambassadeur de Chine au Royaume-Uni Liu Xiaoming a également réfutéun clip vidéo qui lui a été montré alors qu’il était interviewé par la BBC en juillet, qui prétendait montrer un grand nombre de Ouïgours détenus au Xinjiang. La vidéo montre en fait le transfert normal de prisonniers dans la région, selon les autorités locales. 

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Qu’est ce que la Vérité? Un éclair de lucidité dans l’éditorial de “Ouest-France” de ce jour. La question est posée après la video supprimée sur Twitter et Facebook de Donald Trump, video contenant des affirmations fausses sur le Covid-19. La Maison Blanche a répliqué en déclarant que “les réseaux sociaux ne sont pas les arbitres de la vérité”. Donc Trump et Pompeo s’arrogent le droit de dire n’importe quel mensonge. Le mensonge doit devenir une “vérité”. Ceci étant, Ouest-France, Twitter et Facebook ont aussi une “Vérité” sélective. Ils ne poussent pas leur analyse jusqu’à bannir les énormités débitées sur la… Lire la suite »

L’article est toujours trouvable mais il est en rubrique pour abonnés, ce qui est aussi une tactique de propagande habituelle des journaux: un titre et une accroche tendancieux que tout le monde peut lire et dont beaucoup tirent des conclusions, et le corps payant de l’article, où d’éventuelles nuances ou contradictions seraient apportées, que la majorité ne lis pas! Résultat, des commentaires réac ou carrément facho en-dessous de l’article! Globalement, idéal pour “former” l’esprit peu aguerri qui lit le truc par hasard…