Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Chine : Réunion du Comité central du parti communiste chinois

Le 14e plan quinquennal très attendu, serait au centre des discussions, il pourrait mettre l’accent sur la « double circulation », l’indépendance de la recherche technologique et le développement des ressources de la population, l’équilibre dans les territoires et entre les villes et la campagne (note et traduction de Danielle Bleitrach)

Par Ma Jingjing et Chu Daye Source: Global Times Publié: 2020/10/24 16:13:47 Dernière mise à jour: 2020/10/26 0:31:258


Plan quinquennal Photo:VCG
Avec des changements majeurs qui se déroulent dans le monde entier et une économie mondiale tombant dans une profonde récession en raison de COVID-19, le prochain 14e Plan quinquennal (2021-2025) de la Chine devrait guider l’économie pour les années à venir et il fournira au monde une compréhension de la façon dont le pays atteindra ses objectifs de développement dans un contexte de turbulence mondiale.

La cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois (PCC), qui se tiendra à Beijing du 26 au 29 octobre, devrait promulguer le 14e Plan quinquennal pour le développement économique et social et discuter d’objectifs ambitieux pour 2035.

Le nouveau plan quinquennal, l’événement central de cette semaine, marquera la prochaine étape du voyage de la Chine vers la construction complète d’un pays socialiste moderne, alors que la Chine est confrontée à un environnement extérieur complexe qui est très différent d’il y a cinq ans.

À l’heure actuelle, les grands pays subissent des changements profonds , en particulier les relations entre la Chine et les États-Unis, qui sont de plus en plus complexes.

La mondialisation se heurte à de graves contre-courants, la concurrence technologique s’est intensifiée et les risques géopolitiques sont en hausse.

Un déchargeur de navire sans pilote recueille des cargaisons d’un navire à Wuhu, dans la province d’Anhui en Chine orientale, mardi. Photo: cnsphoto


« Les incertitudes extérieures favorisent le déclin économique mondial à la suite de la résurgence des cas COVIDÉS-19 aux États-Unis et en Europe, et une stratégie de « double circulation » sera d’une importance cruciale pour la Chine au cours des cinq prochaines années », a déclaré Cao Heping, professeur à l’École d’économie de l’Université de Pékin, faisant référence à un nouveau modèle de développement qui a ses racines dans le développement intérieur mais qui permettra au développement national et international de se renforcer mutuellement.

Des objectifs spécifiques axés sur toutes les étapes du développement seront précisés dans le 14e Plan quinquennal visant à orienter le développement économique et social, a déclaré M. Cao au Global Times vendredi. « Le pays avait l’habitude de mettre l’accent sur la croissance économique tirée par les exportations, les investissements gouvernementaux, l’innovation et la consommation, mais la nouvelle stratégie est plus précise et inclusive pour résoudre les nouveaux problèmes qui émergent dans notre développement », a-t-il dit.

Dans le cadre d’une stratégie de « double circulation », l’innovation technologique stimulera l’industrie manufacturière chinoise et la poussera vers le haut de la chaîne de valeur mondiale tout en assurant stratégiquement l’approvisionnement intérieur. On s’attend à ce que l’indépendance dans des domaines clés, tels que la recherche scientifique et la finance, soit au centre des préoccupations.

« Les technologies relatives aux semi-conducteurs, à la 5G et à l’informatique quantique, entre autres, seront probablement mentionnées dans le 14e plan quinquennal. Le soutien politique impliquant le soutien fiscal et l’éducation des talents sera sûrement inclus », a déclaré Li Chang’an, professeur à l’École d’administration publique de l’Université d’affaires et d’économie internationale, vendredi.

Les experts en planification souple ont déclaré que la planification pour les cinq prochaines années devrait être suffisamment souple pour répondre rapidement aux incertitudes provoquées par une variété de facteurs.

La formulation du 14e plan quinquennal arrive à un moment critique avec un risque croissant de découplage avec les États-Unis.

La Chine doit élaborer des plans pour relever les défis de l’économie, de la diplomatie et du développement industriel à la suite de la pandémie de COVIDE-19 qui a connu la pire récession mondiale depuis des décennies et a eu un impact sur les chaînes d’approvisionnement et la demande dans le monde entier.

Selon les analystes, les réformes structurelles du côté de l’offre et les réformes régissant la migration des populations et la promotion des revenus des populations attireront l’attention des décideurs politiques.

Les touristes magasinent dans un centre commercial hors taxes dans la ville de Sanya, dans la province de Hainan, dans le sud de la Chine, le 5 octobre 2020. Hainan est témoin d’un boom des ventes hors taxes pendant cette fête nationale et mi-automne Festival vacances. Photo: Xinhua


La tendance actuelle de la migration massive de la population vers les villes chinoises se poursuivra au cours des cinq prochaines années et le gouvernement devrait proposer des politiques correspondantes en matière de population et d’utilisation des terres, a déclaré Lian Ping, directeur du Zhixin Investment Research Institute, au Global Times vendredi.

M. Li a déclaré que la Chine pourrait réviser ses objectifs de développement économique et social au cours du 14e Plan quinquennal visant à stimuler la croissance, mais que ces objectifs resteront dans une fourchette. Il a prévu que la Chine pourrait se fixer un objectif annuel de croissance du PIB de 4 à 5 pour cent pour 2021-2025.

Au cours des quatre premières années du 13e Plan quinquennal (2016-2020), la Chine a maintenu une croissance du PIB de 6,6 %, légèrement supérieure à l’objectif de 6,5%.

Malgré l’énorme choc de la pandémie mondiale, l’économie chinoise résiliente est la première grande économie à afficher une croissance positive cette année, avec une croissance de 0,7 % d’une année sur l’autre au cours des trois premiers trimestres.

Cao a déclaré que le pays mènera plus de réformes au cours des cinq prochaines années pour libérer un énorme potentiel économique national. Après avoir atteint les objectifs d’obtenir une victoire décisive dans la construction d’une société modérément prospère à tous égards ainsi que de gagner la lutte contre la pauvreté qui sera bientôt réalisé, la Chine va réduire encore l’écart de revenus des habitants et d’améliorer son système de sécurité sociale.

D’ici 2022, la Chine devrait entrer dans le seuil des « pays à revenu élevé » tel que classé par la Banque mondiale.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Le 14e plan a fait l’objet de très nombreuses discussions et préalables, notamment par l’appel aux contributions des masses sur les réseaux sociaux.