Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Robert Linhardt, interview : après la Chine

Robert m’émeut toujours autant… Il est de ceux même si ses choix n’ont pas été les miens que je respecte profondément… Il y a trois ans il est venu passer un jour de l’an chez moi, il restait brisé et pourtant tellement plus droit que beaucoup de ceux que j’ai vu préserver leur vie aux dépends de leurs engagement. Il dit des choses fortes ici qui n’ont jamais été dites en particulier sur la manière dont Sartre a été utilisé par des individus qui sont passés de la cause du peuple au rotary club.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments