Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Décryptage du voyage du président Xi Jinping

Encore un article du site bien informé sur la réalité chinoise même s’il considère le parti communiste comme un donné exotique, quand on a connu le PCF de jadis, la manière collective dont travaillait le BP par exemple, le respect de l’histoire, on s’y retrouve … Il faudrait encore noter ce qui m’apparait le message essentiel de Xi à la nation chinoise, les Etats-Unis veulent nous couper de la source de notre développement scientifique et technologique, nous devons refuser l’isolement et dans le même temps nous appuyer sur ce qui fait notre force un développement de toute la branche productive y compris au niveau artisanal pour aller jusqu’à la recherche, protéger notre unité face à l’assaut sans oublier nos objectifs sociaux, notre lutte contre la pauvreté. Tout cela ne peut être mené que dans le cadre du socialisme par un parti communiste (note de Danielle Bleitrach).

Xi Jinping s’est rendu dans la province du Hunan le 16 septembre. Quelles sont ses véritables intentions ? Au-delà de la signification apparente et du discours officiel, quels messages envoit le président chinois ?

La moitié de la couverture

Il a visité le village des minorités Yao à Shazhou, ses infrastructures et la salle d’exposition « la chaleur de la moitié de la couverture ». Quel est cet épisode entré dans la légende? Le 6 novembre 1934, le temps était déjà à l’hiver. L’Armée rouge passait par le village.  La famille de Xu Jiexiu proposa à trois femmes de l’Armée de dormir au chaud dans leur maison. L’épouse Xu Jiexiu dormit avec les trois communistes et le mari à l’extérieur sur une table. Les Xiu, très pauvres, n’avaient même pas de couverture. Les trois soldats décidèrent de laisser leur unique couverture à la famille, les Xiu refusèrent. Elles insistèrent et finalement coupèrent la couverture en deux et en offrirent une moitié. L’histoire a été reprise pour montrer la bienveillance du Parti envers le peuple. Le voyage permet de mettre l’accent sur ce rapport bienveillant du gouvernement et de Xi qui a rencontré les enfants des Xu.

Le Hunan, l’ADN – Xi, la légitimité


Tout déplacement a bien entendu d’autres significations. L’analyste Wang Jian le décrypte. Tout d’abord, il est effectué dans le Hunan. Symboliquement, il a lieu dans une province qui évoque le Parti communiste. Le Hunan est la province natale de Mao Zedong. L’autre endroit symbolique, visité par les hauts dirigeants quand ils veulent faire passer un message est le Jiangxi, qui a abrité les premières bases révolutionnaires et la république soviétique chinoise dans les années 30. Le Jiangxi évoque le développement du PCC  et le Hunan, l’ADN.  
Le PCC est souvent animé par des luttes internes, Xi veut rappeler qu’il a la légitimité, même l’ADN du PCC. Les anciens hauts dirigeants comme Chen Yun – un des huit immortels du Parti – ne voulaient pas laisser la direction du parti à n’importe qui. Elle doit rester dans le cercle des premières générations. Xi est un fils de haut dirigeant, il fait partie des dirigeants de la seconde génération -红二代 (rouge de la seconde génération).

Le peuple et le Parti


Xi est près du peuple et des origines. Le village visité vient de sortir de la pauvreté; on comptait lors de sa dernière visite en 2016 un taux de pauvreté de 57%. Le story telling officiel ne manque pas de le souligner. Par ailleurs, au niveau international, sous la poussée des architectes de la politique chinoise de la Maison Blanche, les officiels américains font de plus en plus la distinction entre le Parti communiste chinois et la Chine, dans un but politique. Ce voyage est l’occasion de rappeler que le gouvernement et la population font un. Les paroles rapportées montre une attitude (姿态) assez humble, « Je suis venu ici pour apprendre », rappelant les discours d’une époque incitant à apprendre des expériences de la population.

Le soutien du Parti


Dans ces temps difficiles, les tensions internationales et les conséquences économiques de la guerre commerciale et de l’épidémie, le président a besoin du soutien du Parti ; il veut réunir les troupes derrière lui. Les déplacements, lors des dernières décennies ont parfois servi à transmettre des messages. Mao Zedong et Deng Xiaoping les ont utilisés. Xi Jinping ne fait pas exception. A côté du discours de propagande habituel, il est bon de se rappeler que si on sait peu de choses sur les prises de décisions des plus hautes instances, les informations qui sortent indiquent que l’unanimité est loin de régner et que chaque dirigeant a toujours besoin de défendre et renforcer sa position. 

Wang Jian décrypte ainsi ce déplacement : Xi Jinping veut rappeler sa légitimité, la proximité du gouvernement avec le peuple et rallier le Parti autour de lui. En d’autres termes, comment est exploitée une histoire de couverture légendaire!

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

“même s’il considère le parti communiste comme une donnée exotique”Que voulez-vous dire exactement?Je ne suis pas sûr de comprendre.Le PCC est bien réel pour moi, mon charmant beau-père en fait partie depuis plus de 60 ans.