Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

L’individu et l’histoire

http://rpi.isri.cu/es/node/97?fbclid=IwAR3uww4rAc32SdTa64tdjrHw3B1QMFci2MKKB-yUyFl3MplQihKlPQpdkIM

Mes amis cubains m’ont fait l’honneur de publier un de mes articles dans une de leur prestigieuse revue internationale. Je les en remercie et en particulier leur directeur Leyde Ernesto Rodriguez. Cet article est né d’une réflexion sur l’actualité, sur les dirigeants politiques occidentaux mais aussi par rapport à la relation exemplaire entre Fidel et le peuple cubain.

RÉSUMÉ

L’article examine les implications politiques et théoriques du lien entre l’individu et l’histoire et prend comme référence le moment actuel de la pandémie COVID-19. Il met en lumière les réflexions de Fidel Castro, et d’autres penseurs marxistes qui l’ont précédé, sur le rôle des dirigeants dans l’histoire et les circonstances sociales dans lesquelles ils émergent et dirigent les masses. L’ouvrage reflète la crise du leadership politique international, dont l’incarnation est sans aucun doute le président des États-Unis Donald Trump, qui, dans le contexte de la pandémie, a fait preuve d’un mépris fondamental pour les peuples.

Mots Clés: L’individu dans, l’histoire, COVID-19, marxisme, Fidel Castro.

ABSTRACT

The article examines the political and theoretical implications of the link between the individual and history and takes as a reference the current timing of the COVID-19 pandemic. It highlights the reflections of Fidel Castro, and other Marxist thinkers who preceded him, on the role of leaders in history and the social circumstances in which they emerge and lead the masses. The book reflects the crisis of international political leadership, the embodiment of which is undoubtedly U.S. President Donald Trump, who, in the context of the pandemic, has shown fundamental contempt for the peoples.

Keywords: The Individual in, History, COVID-19, Marxism, Fidel Castro.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments