Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Hong Kong / Shenzen Deux modèles de développement

Récemment ici même je cherchais le nom de la ville auquel le gouvernement chinois proposait d’associer Hong kong en crise. J.Cl Delaunay a effectivement suggéré Shenzen . Au delà de la proposition d’association il y a en effet aussi “deux systèmes” et pas seulement comme on tente de nous présenter l’un comme “démocratique” et l’autre “totalitaire”. Industrialisation et planification contre financiarisation et libéralisme. (Note et traduction de Danielle Beitrach)

Le contraste entre les modèles de développement de Hong Kong et Shenzhen voisins est très convaincant. 

L’économie de Shenzhen a dépassé celle de HK en 2018. Dans les années 1980, Shenzhen n’était qu’un village de pêcheurs, tandis que HK était déjà considérée comme l’un des «tigres asiatiques».

 HK se spécialise dans les services, en particulier financiers, devenant une porte d’entrée pour les investisseurs étrangers intéressés par la Chine. Le problème est que les services financiers sont incapables de créer des emplois de qualité en quantité suffisante. 

L’industrie représente 40% du PIB à Shenzhen et 1% à Hong Kong. Shenzhen abrite plusieurs entreprises de haute technologie, telles que Tencent, Huawei, Foxconn, ZTE et BYD. Les entreprises basées à Shenzhen ont une valeur marchande presque 3 fois plus élevée que celles basées à HK. 

Le dernier plan quinquennal de Shenzhen a réservé 30% des terres urbaines à l’industrie. HK n’a réservé que 3,6%. En gardant un œil sur les entreprises de haute technologie, Shenzhen a déterminé que les impôts sur les sociétés devraient être inférieurs à ceux de Hong Kong et souhaite rembourser 70% des intérêts dus par les startups. 

Choisie comme première zone économique spéciale pour tester les réformes dans la Chine post-Mao, Shenzhen a commencé sa croissance, dans une large mesure, grâce à des investissements directs étrangers en provenance de HK, qui à l’époque était industrialisée. 

HK a adopté une approche + libérale, offrant son avantage comparatif à l’époque, une main-d’œuvre bon marché, en échange d’investissements étrangers pour produire des biens simples. Lorsque les coûts ont augmenté, les usines sont parties pour des endroits comme Shenzhen, qui, grâce à une planification gouvernementale implacable, est devenue une référence mondiale en matière de haute technologie.

https://www.economist.com/china/2019/02/21/chinas-master-plan-rings-alarm-bells-in-hong-kong

https://www.bloomberg.com/amp/opinion/articles/2020-06-01/i-wish-hong-kong-were-just-another-chinese-city#click=https://t.co/ s49vy6rmYt

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments