Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Cuba: L’industrie et le secteur de l’extraction d’énergie dans la phase post-COVID-19

L’île fait un bilan des effets de l’épidémie sur son économie, secteur après secteur, hier nous présentions les problèmes de l’agriculture, aujourd’hui il s’agit de l’industrie et des mesures qui ont été prises pour que la production continue tout en protégeant les travailleurs (note et traduction de Danielle Bleitrach).

Comme cela s’est produit lors de la confrontation avec la pandémie, l’industrie cubaine et le secteur des mines d’énergie maintiennent la vitalité des secteurs fondamentaux de l’économie et ajustent tous leurs processus pour garantir la phase de récupération post-COVID-19.

Auteur: Yenia Silva Correa | internet@granma.cu

23 juin 2020 00:06:27

Comme cela s’est produit lors de la confrontation avec la pandémie, l’industrie cubaine et le secteur des mines d’énergie maintiennent la vitalité des secteurs fondamentaux de l’économie et ajustent tous leurs processus pour garantir la phase de reprise post-covid-19.

Selon le ministre de l’Énergie et des Mines, Liván Arronte Cruz, dans le programme de la table ronde, toutes les industries ont continué à travailler pendant cette étape de la confrontation au covid-19.

Il a souligné que les principaux résultats incluent le respect des productions pétrolières et gazières et la stabilité du système électrique national, l’exécution des principales actions de maintenance prévues.

Arronte Cruz a souligné cela, malgré l’impact du blocus économique, commercial et financier du gouvernement américain contre l’île, les productions minières, notamment celles de sel, importantes pour la consommation humaine, et de carbonate de calcium, étaient également garanties, tandis que la production de nickel + cobalt est supérieure à 99%.

“Dans tous les cas, une efficacité accrue et des économies d’énergie ont été assurées, avec l’adoption de mesures et de protocoles pour assurer la santé de nos travailleurs”, a-t-il déclaré.

Photo: Granma

MESURES SUPPLÉMENTAIRES DE RESTRICTION DANS LES POSTES CLÉS POUR ÉVITER TOUTE RÉPARTITION

Des mesures exceptionnelles sont prises dans le cas des exploitants de centrales thermoélectriques et dans l’ensemble de l’industrie pétrolière.

La prise de la température, l’utilisation du masque et la distance physique seront maintenues.

Les travailleurs présentant des symptômes respiratoires ne seront pas autorisés à entrer dans les centres de travail.

GÉNÉRATION ET CONSOMMATION D’ÉLECTRICITÉ

Dans son discours, le ministre a noté l’énorme effort que le pays déploie pour maintenir la production d’électricité et éviter les pannes gênantes.

Les mesures d’économie sont mises en œuvre depuis septembre 2019, date à laquelle il était essentiel de renforcer les conseils de l’énergie dans les territoires pour le suivi et le contrôle de la consommation électrique, et les valeurs de la demande maximale aux heures de pointe, a déclaré le chef de secteur et Il a ajouté que ces actions ont permis une utilisation rationnelle de l’énergie.

Il a dit que toutes les provinces réduisent la consommation et que les organisations de masse continuent de travailler à l’épargne; mais “la systématique est requise”.

Comme indiqué, jusqu’au 16 juin, le plan de consommation d’électricité du pays a été réduit de 171 700 MWh par rapport à ce qui était prévu, soit une diminution de la consommation de diesel de 39 285 tonnes.

Plus précisément en juin, le plan de consommation d’électricité du pays est atteint à 94,6%, soit une baisse de 45 380 MWh par rapport au plan prévu. La demande maximale aux pics de midi et de nuit est réduite respectivement de 143 et 196 mw par rapport à ce qui était prévu.

En référence aux mesures pour la phase de récupération, Arronte Cruz a expliqué qu’au cours de la première phase, l’attention à la population restera paralysée pour les procédures associées aux services d’électricité et de gaz dans les bureaux commerciaux.

«Nous anticipons sa reprise dans la deuxième phase, en appliquant l’éloignement social et la protection épidémiologique. Les frais de services d’électricité et de gaz sont reportés, à l’exception de ceux qui peuvent être effectués par voie électronique et directement avec le lecteur-collecteur à domicile.

“A partir de la deuxième phase, ils sont rétablis, pour lesquels des modalités de paiement seront fixées dans les cas qui l’exigent et toujours au cours de l’exercice. De plus, le programme d’inspection dans l’activité commerciale sera réactivé “, a-t-il souligné.

Approfondissant ce sujet, il a ajouté qu’à ce stade, le paiement du service d’électricité par les différentes plateformes de commerce électronique, telles que Transfermóvil, les distributeurs automatiques de billets, EnZona, Telebanca et via les sites Web Bandec et bpa, a augmenté.

En mai, plus de 500 000 consommateurs ont effectué le paiement via ce canal, a-t-il indiqué.

INDUSTRIE CUBAINE: RÉCUPÉRER AVEC NOS PROPRES RESSOURCES

Les groupes d’entreprises qui composent le ministère des Industries (Mindus), selon son propriétaire, Eloy Álvarez Martínez, ont obtenu plusieurs productions pour faire face à Covid-19 et ont continué à travailler sur des programmes prioritaires dans l’économie, tels que la production alimentaire, la récolte du sucre, le commerce intérieur, le tourisme, ainsi que la fabrication d’équipements pour les matériaux de construction.

Selon Álvarez Martínez, l’industrie chimique a maintenu une production stable dans les usines d’oxygène, d’azote et d’argon, ainsi que dans la Sagua la Grande Electrochemistry, qui garantit les livraisons de chlore, d’hypochlorite de sodium, de soude caustique et d’acide chlorhydrique.

De même, a-t-il souligné, la demande d’hypochlorite de sodium des ministères de la Santé publique et du Commerce intérieur est assurée, y compris les livraisons directes en vrac à toutes les provinces. De plus, les besoins de ce produit pour l’étape de récupération sont conciliés avec les organismes.

En ce qui concerne l’industrie légère, il a souligné la production de nasobucos, robes, pardessus, chapeaux, pyjamas, protecteurs faciaux, ainsi que des produits de nettoyage et d’hygiène. De même, il a souligné la priorité accordée aux demandes touristiques en phase de reprise.

Concernant le recyclage, le responsable des Industries a attiré l’attention sur la récupération et la livraison des flacons de médicaments, dont plus de cinq millions sont déjà accumulés.

De plus, a-t-il dit, la collection de bouteilles destinées aux minindustries a augmenté.

L’industrie électronique, selon Álvarez Martínez, a également joué un rôle fondamental, en particulier dans la durabilité des chaudières, des systèmes climatiques centraux, des blanchisseries, de la récupération des équipements pulmonaires, ainsi que de l’attention des systèmes technologiques de installations touristiques.

De son côté, l’industrie sidérurgique a privilégié la réhabilitation des ambulances, des ascenseurs; l’entretien des machines pour nettoyer les plages; ainsi que la fabrication de pièces détachées pour la production alimentaire et la récolte de sucre.

Photo: Granma

QUELQUES MESURES DE PROTECTION DES TRAVAILLEURS

Maintenir des enquêtes quotidiennes. Environ 45 000 travailleurs sont surveillés quotidiennement.

Interdire l’entrée des travailleurs présentant des symptômes respiratoires.

Utiliser le nasobuco et garantir la désinfection et la distance.

Appliquer des mesures strictes avec les travailleurs des centres à haut risque.

Maintenir la protection salariale des travailleurs et du travail à distance.

Continuer à enregistrer des mesures, telles que le mouvement des activités pendant les heures de pointe.

Analyser les inventaires.

Garder le contrôle des ressources critiques.

Assurer la communication interne avec les travailleurs.

Continuer à contrôler les produits sélectionnés et les programmes prioritaires.

Renforcer le lien avec les centres de recherche pour rechercher des solutions.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments