Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

LE CAPITALISME LIBERAL-LIBERTAIRE : RESTRUCTURATION ETATIQUE POUR LA DESTRUCTION PROGRESSIVE DES CONQUIS SOCIAUX

Jean Paul Legrand

Après que j’ai dit ma colère devant l’état des communistes, quelques uns d’entre eux sont venus me dire qu’il ne fallait pas me décourager, qu’ils étaient là pour se battre. Voici ce que l’un d’eux m’a envoyé en réaction au discours de Macron et en m’expliquant qu’il avait repris sa carte pour agir, et en m’envoyant ce texte pour me dire que lui il avait compris le message (note de Danielle Bleitrach)

8 h  ·  A un peuple qu’on méprise et à qui l’on dit une chose puis le contraire le lendemain, il est difficile d’exiger une auto-discipline constructive et responsable, une mobilisation consciente face à un événement d’ampleur internationale qui peut toucher la vie des gens (Le COVID-19 représente un événement relativement mineur en terme de pandémie mais majeur en terme politique et économique comparé à ce que serait par exemple une guerre nucléaire ou une destruction de plusieurs pays en raison de cyclones très puissants). Pour mobiliser une nation ses dirigeants se doivent de respecter son peuple ce qui n’est pas le cas en France. Pourquoi ? Parce qu’en France capitaliste ce qui guide les dirigeants n’est pas l’humain d’abord mais le « fric » d’abord. Parce que l’apparente incohérence du pouvoir est une stratégie volontaire de déstabilisation de l’État et en particulier de tout son caractère public et social conquis par le mouvement ouvrier. Même si l’État demeure l’instrument dominant de la bourgeoisie sa forme actuelle demeure pénétrée d’un certain nombre de services publics obtenus par la lutte. Cette déstabilisation volontaire vise à mettre les citoyens dans une insécurité idéologique, économique et politique, à brouiller les repères traditionnels pour conquérir les esprits à l’idée que seul le marché capitaliste peut répondre aux besoins. Il en est ainsi des questions relative à la sécurité, à l’emploi, au logement, à l’éducation et bien évidemment à la santé. Par exemple le refus de financer les masques gratuits par le pouvoir n’est pas d’abord une question de financement mais un comportement idéologique qui consiste à suggérer l’essence même de l’idéologie libérale qu’on pourrait traduire de la façon suivante : « Dans la vie chacun doit se débrouiller pour obtenir individuellement les moyens de sa survie, pas question de solidarité ! « Cette stratégie a aussi l’avantage de créer peur et angoisse afin d’annihiler toute volonté de lutte. L’État en France représente pour ceux qui n’ont rien un minimum de droits concrets (exemple accès à l’école publique pour tous) que le capitalisme a impérativement besoin de transformer en marchandises afin de tenter de résoudre sa crise de rentabilité. (Lire les thèses de Clouscard sur le fait que le capitalisme traditionnel s’est muté en capitalisme libéral- libertaire pour tenter de résoudre la crise générale de la suraccumulation du capital en sur-exploitant les travailleurs… tournant décisif des années 60-80 sur le plan national et international pour comprendre l’offensive néo-libérale contre le socialisme et le communisme.)

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments