Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

L’explosion de Beyrouth et la poussée vers la guerre

Un des aspects les plus préoccupants de l’incapacité à penser le monde aujourd’hui est parallèlement à la prolifération de théories du complot et des thèses irrationnelles, l’incapacité à voir les rapports de force réels et les dangers qui pèsent sur la paix. Le complotisme disqualifie une pensée et interdit l’analyse concrète des rapports de forces et des tensions. Tout se passe comme si ces idées absurdes contribuaient à paralyser les initiatives de peuples face à la montée des périls. C’est vrai pour la Chine et l’Asie, ça l’est tout autant pour l’Amérique du sud comme pour le Moyen Orient. En ce qui concerne Beyrouth les éternels soutiens de la “démocratie à l’américaine” ne voient que Révolution et les autres ne voient que manoeuvres impérialistes. Il faut penser l’analyse concrète d’une situationconcrète facde à un événement. (note et traduction de danielle Bleitrach pour histoires et société.

14/08/2020

L’explosion de Beyrouth et la poussée vers la guerre par Dimitris Konstantakopoulos

Comme ce fut le cas avec les attentats du 11 septembre et à de nombreuses autres occasions, de nombreuses théories du complot irrationnel circulent à la suite. Dans le cas des attentats du 11 septembre, la prolifération de ces conspirations n’a pas contribué à enquêter sur le récit officiel, mais plutôt à rendre tout débat hors de propos. La principale question aurait dû être de savoir comment il est possible que l’État américain, disposant d’une pléthore d’informations sur les attaques à venir, n’ait pas pris de mesures sérieuses pour éviter la catastrophe. On a assisté récemment au même scénario avec le coronavirus, où toutes sortes d’idées paranoïdes ont été diffusées. Nous avons ainsi tout discuté, y compris les idées folles sur les virus «inexistants», mais évité les deux questions principales: 1. Le changement de notre rapport à la nature et ce que nous devrions faire pour éviter de futures catastrophes, 2. Que faut-il faire avec tous les laboratoires de biotechnologie travaillant à la production de ces virus monstrueux? La confusion est l’une des principales armes de l’empire dominant de la finance.

Si nous n’avons que des hypothèses sur lesquelles travailler sur ce qui s’est passé à Beyrouth, nous pouvons au contraire parler avec certitude du contexte géopolitique dans lequel cette explosion a eu lieu et des bénéficiaires probables de celle-ci.

L’explosion a eu lieu dans une période où chaque semaine un avertissement sérieux est venu de M. Netanyahu concernant son fort désir de provoquer une guerre avec l’Iran, avant les élections américaines et le départ possible de M. Trump ( regardez par exemple le New York Times ) . Mais pour qu’Israël soit du bon côté, en cas d’une telle guerre, le Hezbollah et les forces iraniennes en Syrie doivent être neutralisés au préalable.Lisez aussi:La guerre avec l’Iran pourrait-elle être une surprise d’octobre?

L’explosion de Beyrouth a porté un coup terrible au Liban et menace sa survie économique et son équilibre politique venus de la fin de la guerre civile. Très probablement, des forces extérieures essaieront de profiter de l’occasion pour tenter de rompre les relations entre le Hezbollah et les autres forces politiques du pays. Le potentiel politico-militaire mondial du Hezbollah est considérablement affaibli par la nouvelle crise.

En savoir plus sur https://uwidata.com/13230-the-beirut-explosion-and-the-drive-to-war/

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments