Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Texte intégral: Discours de Xi Jinping au Sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre COVID-19

Ce qui est reproché à la Chine dans sa relation à l’Afrique c’est de jouer les institutions alors que celles-ci seraient corrompues, mais la contribution de la Chine à la transformation du continent africain part de la critique de ce qui a été fait jusqu’ici, de l’interventionnisme et pillage occidental jusqu’au déchirement de la querelle sino-soviétique, il y a d’autres possibilités, des aides réelles en particulier dans le domaine sanitaire. Un monde nouveau demande à naître et la Chine ne veut en rien ressembler aux USA et aux puissances néo-coloniales, l’épidémie donne un autre sens à la rencontre (note et traduction de Danielle Bleitrach).

Source: CGTN Publié: 2020/6/17 23:32:55dix


Un membre du personnel décharge des fournitures médicales chinoises d’un avion à l’aéroport international de Kotota à Accra, capitale du Ghana, le 6 avril 2020 (Xinhua / Xu Zheng). Le président chinois Xi Jinping a prononcé mercredi un discours intitulé “Vaincre COVID-19 avec solidarité et coopération” lors du sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre COVID-19 via une vidéoconférence de Pékin, appelant à plus d’efforts pour mobiliser les ressources nécessaires, rester unis en collaboration, et faire tout ce qu’il faut pour protéger la vie et la santé des gens et minimiser les retombées de COVID-19.

Voici le texte intégral du discours:

Votre Excellence le Président Cyril Ramaphosa,

Votre Excellence le Président Macky Sall,

Vos Excellences Chefs d’État et de gouvernement,

Votre Excellence Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union africaine,

Votre Excellence António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies,

Votre Excellence Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé,

À un moment aussi critique de la lutte mondiale contre le COVID-19, nous sommes réunis en ce Sommet extraordinaire Chine-Afrique. Des amis anciens et nouveaux sont connectés via un lien vidéo pour discuter de notre réponse commune à COVID-19 et pour renouveler la fraternité entre la Chine et l’Afrique. Je remercie le Président Ramaphosa et le Président Sall de s’être joints à moi pour lancer le Sommet et j’apprécie la participation de tous les collègues présents. Je souhaite également adresser mes salutations aux autres dirigeants africains qui ne sont pas en mesure d’être avec nous aujourd’hui.

L’assaut soudain de COVID-19 a fait des ravages dans les pays du monde entier, avec la perte de plusieurs centaines de milliers de vies précieuses. Ici, je suggère que nous observions un moment de silence pour ceux qui sont décédés tragiquement à cause de COVID-19 et que nous exprimions nos condoléances à leurs familles.

– Face à COVID-19, la Chine et l’Afrique ont résisté à l’épreuve d’un défi de taille. Le peuple chinois a mené une lutte acharnée et fait d’énormes sacrifices pour maîtriser la situation en Chine. Néanmoins, nous restons conscients du risque de résurgence. Dans le même esprit, les gouvernements et les peuples d’Afrique ont uni leurs forces et, sous la coordination efficace de l’Union africaine, ont pris des mesures énergiques pour ralentir efficacement la propagation du virus. Ce sont en effet des résultats durement gagnés.

– Face à COVID-19, la Chine et l’Afrique ont offert un soutien mutuel et se sont battus côte à côte. La Chine se souviendra toujours du précieux soutien que l’Afrique nous a apporté au plus fort de notre bataille contre le coronavirus. En retour, lorsque l’Afrique a été frappée par le virus, la Chine a été la première à se précipiter avec assistance et a depuis été ferme avec le peuple africain.

– Face à COVID-19, la Chine et l’Afrique ont renforcé la solidarité et renforcé l’amitié et la confiance mutuelle. Permettez-moi de réaffirmer l’attachement de la Chine à son amitié de longue date avec l’Afrique. Quelle que soit l’évolution du paysage international, la Chine ne faiblira jamais dans sa détermination à poursuivre une plus grande solidarité et coopération avec l’Afrique.

Collègues,

COVID-19 affecte toujours de nombreuses parties du monde. La Chine et l’Afrique sont confrontées à la formidable tâche de combattre le virus tout en stabilisant l’économie et en protégeant les moyens de subsistance des populations. Nous devons toujours placer nos gens et leur vie au centre de nos préoccupations. Nous devons mobiliser les ressources nécessaires, rester solidaires en collaboration et faire tout ce qu’il faut pour protéger la vie et la santé des gens et minimiser les retombées de COVID-19.

Premièrement, nous devons rester déterminés à combattre ensemble le COVID-19. La Chine continuera de faire tout ce qu’elle peut pour soutenir la réponse de l’Afrique à COVID-19. La Chine ne perdra pas de temps pour donner suite aux mesures que j’ai annoncées à l’ouverture de l’Assemblée mondiale de la santé et continuera d’aider les pays africains en fournissant des fournitures, en envoyant des équipes d’experts et en facilitant l’approvisionnement de l’Afrique en fournitures médicales en Chine. La Chine commencera plus tôt que prévu la construction du siège de la CDC Afrique cette année. La Chine travaillera avec l’Afrique pour mettre pleinement en œuvre l’initiative en matière de soins de santé adoptée lors du sommet du FOCAC à Pékin, et accélérer la construction d’hôpitaux d’amitié sino-africains et la coopération entre des hôpitaux chinois et africains jumelés. Ensemble, nous bâtirons une communauté sino-africaine de santé pour tous.

Deuxièmement, nous devons rester déterminés à renforcer la coopération sino-africaine. Pour amortir l’impact de COVID-19, il est important de renforcer la coopération entre la Ceinture et la Route et d’accélérer les suivis du Sommet du FOCAC à Pékin. Une plus grande priorité doit être accordée à la coopération en matière de santé publique, de réouverture économique et de moyens de subsistance des populations.

Dans le cadre du FOCAC, la Chine annulera la dette des pays africains concernés sous forme de prêts publics sans intérêt qui arriveront à échéance d’ici la fin de 2020. Pour les pays africains les plus durement touchés par le coronavirus et soumis à de lourdes difficultés financières le stress, la Chine travaillera avec la communauté mondiale pour leur apporter un soutien accru, notamment en prolongeant la période de suspension de la dette, afin de les aider à surmonter la difficulté actuelle. Nous encourageons les institutions financières chinoises à répondre au G20 l’Initiative de suspension du service de la dette (DSSI) et de tenir des consultations amicales avec les pays africains conformément aux principes du marché afin d’élaborer des accords de prêts commerciaux assortis de garanties souveraines. La Chine travaillera avec d’autres membres du G20 pour mettre en œuvre le DSSI et, sur cette base, exhortera le G20 à prolonger encore la suspension du service de la dette des pays concernés, y compris ceux d’Afrique.

La Chine espère que la communauté internationale, en particulier les pays développés et les institutions financières multilatérales, agira plus vigoureusement pour l’allégement et la suspension de la dette de l’Afrique. La Chine travaillera avec l’ONU, l’OMS et d’autres partenaires pour aider la réponse de l’Afrique à COVID-19, et le fera d’une manière qui respecte la volonté de l’Afrique.

Aider l’Afrique à réaliser son développement durable est ce qui compte à long terme. La Chine soutient l’Afrique dans ses efforts pour développer la zone de libre-échange continentale africaine et pour améliorer la connectivité et renforcer les chaînes industrielles et d’approvisionnement. La Chine explorera une coopération plus large avec l’Afrique dans de nouvelles formes commerciales telles que l’économie numérique, la ville intelligente, l’énergie propre et la 5G pour stimuler le développement et la revitalisation de l’Afrique.

Troisièmement, nous devons rester déterminés à maintenir le multilatéralisme. Face à COVID-19, la solidarité et la coopération sont notre arme la plus puissante. La Chine travaillera avec l’Afrique pour maintenir le système de gouvernance mondiale centré sur l’ONU et aider l’OMS à apporter une plus grande contribution à la réponse mondiale COVID-19. Nous nous opposons à la politisation et à la stigmatisation de COVID-19, et nous nous opposons à la discrimination raciale et aux préjugés idéologiques. Nous défendons fermement l’équité et la justice dans le monde.

Quatrièmement, nous devons rester déterminés à faire avancer l’amitié sino-africaine. Le monde connaît de profonds changements qui n’ont pas été vus en un siècle. Étant donné les nouvelles opportunités et les nouveaux défis auxquels nous sommes confrontés, une coopération plus étroite entre la Chine et l’Afrique est plus que jamais nécessaire. Pour ma part, je resterai en contact étroit avec vous tous, mes collègues, pour consolider notre amitié et notre confiance mutuelle, nous soutenir mutuellement sur les questions concernant nos intérêts fondamentaux respectifs et faire avancer les intérêts fondamentaux de la Chine et de l’Afrique et, pour cela, matière de tous les pays en développement. De cette façon, nous pourrons porter le partenariat stratégique et coopératif global Chine-Afrique à une plus grande hauteur.

Collègues,

Au sommet du FOCAC à Pékin, nous avons convenu de travailler ensemble pour construire une communauté sino-africaine encore plus forte avec un avenir commun. Le Sommet extraordinaire Chine-Afrique d’aujourd’hui sur la solidarité contre COVID-19 est notre pas concret pour concrétiser l’engagement que nous avons pris lors du Sommet de Pékin et pour faire notre part dans la coopération internationale contre COVID-19. Je suis convaincu que l’humanité finira par vaincre le virus et que les peuples chinois et africain sont sur le point de vivre des jours meilleurs à venir.

Je vous remercie.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments