Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Les ministres des Affaires étrangères de Cuba et de la Chine ont eu une conversation téléphonique

Effectivement, depuis le début de l’épidémie on a le sentiment qu’il y a un véritable rapprochement entre la Chine et Cuba, aussi paradoxal que cela puisse paraître je considère que la Chine a beaucoup à gagner de cet accord éthique autant que politique avec Cuba respecté par la quasi totalité des nations et en particulier celles du tiers monde. Cuba est un véritable lieu de développement en matière de recherche, médicale mais pas seulement mais aussi la clé de rapports sud-sud, c’est ce que j’ai répondu à un récent questionnaire qui m’était envoyé par la Chine à propos de ma lecture du très important livre de Xi Jinping “construisons une communauté de destin pour l’humanité”, à savoir que pour être réellement crédible aux yeux des peuples du sud, la Chine avait non seulement sa politique “gagnant-gagnant” mais besoin de la caution morale de Cuba (note et traduction de Danielle Bleitrach).

Dans cet article: Bruno Rodriguez Parrilla , 

Cette année, Cuba et la Chine célèbrent le 60e anniversaire de leurs relations diplomatiques.

Le ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodríguez Parrilla a eu une conversation téléphonique lundi avec le ministre d’État et ministre des Affaires étrangères de Chine, Wang Yi, où il a été constaté que la solidarité entre les deux nations dans la lutte contre la pandémie est une bonne manière de célébrer le 60e anniversaire de leurs relations diplomatiques.

Au cours de la conversation, Rodríguez Parrilla a célébré le rôle de la Chine dans la coopération internationale contre le COVID-19 et a remercié le soutien apporté par ce pays, à la fois à la nation des Caraïbes et à l’Amérique latine.

Selon Rodríguez Parrila, cette année 2020 marque le 60e anniversaire des relations diplomatiques entre Cuba et la Chine, ainsi qu’entre l’Amérique latine et le géant asiatique, c’est pourquoi les deux parties uniront leurs efforts pour commémorer un anniversaire aussi important.

Le ministre cubain des Affaires étrangères a partagé avec Wang Yi la position de son pays dans le processus de paix en Colombie, ainsi que son rejet de la décision prise par les États-Unis le 13 mai, d’inclure Cuba dans la liste des pays accusés pour le manque de coopération dans la lutte de Washington contre le terrorisme.

Pour sa part, le ministre chinois des Affaires étrangères a déclaré que la solidarité dont les deux nations ont fait preuve dans la lutte contre la pandémie est une bonne commémoration du 60e anniversaire de leurs relations diplomatiques.

Au cours des dernières années, Cuba a fait de grands efforts et a joué un rôle important dans le processus de paix en Colombie, a déclaré le ministre chinois, qui a exprimé l’espoir que des pays d’Amérique latine, comme la Colombie et Cuba, chercheront des solutions appropriées.

De même, Wang Yi a condamné les sanctions économiques que les États-Unis imposent à Cuba et a assuré que la Chine soutiendrait toujours le peuple cubain et continuerait d’offrir son aide pour soutenir le développement socioéconomique des Grandes Antilles.

(Avec des informations de Prensa Latina)

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments