Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

La crise économique dans la pandémie :

l’Allemagne entre en récession après avoir subi la pire contraction en plus d’une décennie

Le produit intérieur brut du pays allemand a baissé de 2,2% au premier trimestre par rapport aux trois mois précédents. Photo: Reuters.

L’économie allemande a enregistré sa plus forte baisse depuis la crise financière du premier trimestre et est entrée en récession en raison de la pandémie de coronavirus , a annoncé lundi l’Office fédéral de la statistique (Destatis), confirmant une estimation préliminaire publiée il y a deux semaines.

Le produit intérieur brut du pays allemand a diminué de 2,2% au premier trimestre par rapport aux trois mois précédents, ce qui représente la contraction trimestrielle la plus sévère depuis la crise financière mondiale de 2008-2009 et la deuxième plus forte depuis 1990, la Réunification allemande.

Bien que la propagation du nouveau coronavirus “n’ait pas affecté de manière significative” les performances économiques en janvier et février, l’impact de la pandémie a été assez sévère au premier trimestre 2020, a précisé l’office des statistiques.

La contraction du premier trimestre s’explique, d’une part, par une baisse de 3,2% de la consommation des ménages, une baisse de 6,9% des investissements en machines et équipements, ainsi qu’une baisse de 3,1% % à l’exportation et 1,6% à l’importation. Parallèlement, les dépenses publiques ont augmenté de 0,2% et les investissements dans le secteur de la construction ont enregistré une hausse de 4,1%, évitant une nouvelle baisse du PIB.

La baisse du PIB fait suite à une contraction de 0,1% au dernier trimestre 2019, ce qui signifie que la plus grande économie d’Europe est entrée en récession technique, enregistrant deux trimestres consécutifs de croissance négative.

Fonds de relance de l’UE

La chancelière d’Allemagne, Angela Merkel, et le président de la France, Emmanuel Macron, ont annoncé la semaine dernière leur initiative de créer un fonds de 500 milliards d’euros (545,3 milliards de dollars) pour aider l’économie des pays du L’Union européenne pour surmonter la crise provoquée par la pandémie de coronavirus. L’argent en question doit être réparti entre les secteurs et les régions les plus touchés.

“L’objectif est que l’Europe sorte de cette crise renforcée, unie et unie”, a déclaré Merkel. Selon la chancelière, il s’agit du “plus grand défi” de l’histoire du bloc communautaire.

Pour devenir une réalité, le plan doit recevoir l’approbation de tous les États de l’UE.

Le nombre de patients diagnostiqués avec un coronavirus en Allemagne s’élève à 178 570, tandis qu’un total de 8 257 personnes sont décédées dans le pays à cause de COVID-19.

(Avec des informations de RT )

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments