Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Le 12e plénum du Parti Communiste Vietnamien, une étape préparatoire importante vers le 13e Congrès national du Parti

Toujours dans le cadres dequ’est-ce que la dictature du prolétariat? Il est intéressant de comparer les textes de Lénine sur la NEP-même si l’on doit se méfier des analogies – avec la manière dont le Parti communiste Vietnamien pose la question du Parti. Même si le “carnet de route” d’un parti comme celui de l’uRSS et ceux de pays issus de la lutte anti-coloniales ne sont pas les mêmes, la question du bien gouverner par rapport au buts par rapport à la nécessité de conserver le cap sur la paix, et sur la satisfaction des besoins populaires et de la nation. se pose, ce qu permet de s’interroger non seulement sur le sens de ce que l’on appelle “la dictature du prolétariat”. voir donc en fin de présentation du plénum, le texte de Lénine sur ce qu’est gouverner, ce qui permet y compris de préciser la question de “la bureaucratie”puisque jusqu’à la fin de sa vie Lénine affirmera “nous sommes un Etat socialiste à déformation bureaucratique, tout en condamnant la lutte prioritaire de Trotski contre la bureaucratie. . (note de danielle Bleitrach)

Le PCC a discuté et décidé des questions extrêmement importantes des cadres, des membres du Parti et de l’intérêt du peuple, y compris les directives concernant le personnel pour le 13e Congrès national du Parti et l’élection générale des députés à la 15e Assemblée nationale et aux conseils populaires à tous les niveaux pour 2021 -2025 terme.

Le comité a également pris des décisions sur le nombre et la répartition des délégués au 13e Congrès national du Parti et s’est penché sur d’autres questions importantes.

Dans son discours d’ouverture, le secrétaire général du parti et président Nguyen Phu Trong a souligné que la détermination des orientations concernant le personnel doit découler des exigences de la mise en œuvre des directives et des tâches politiques du parti, de la construction et de la protection nationales, ainsi que de la construction et de la rectification du parti et de l’ensemble du pays.

système politique du pays. Il est prévu que dans les années à venir, le Vietnam sera confronté à d’énormes opportunités et défis. Pour cette raison, il est indispensable de construire un PCC qui soit véritablement un noyau de direction politique et un point central hautement uni et unifié du Parti et de la nation tout entière.

Il s’agit de travaux très importants qui sont directement liés au destin du Parti et du peuple et au développement futur du pays. Conscient de la grande position et de l’importance du travail, le PCC s’est concentré sur les discussions pour clarifier le contenu concernant les résultats de l’examen du travail du personnel du 12 e Congrès national du Parti; les points de vue, principes, objectifs et exigences pour la construction du PCC du 13e mandat; critères pour les membres du PCC; les critères, la structure, le nombre et les plans d’allocation des délégués au 13 e Congrès national du Parti; et un certain nombre de questions à mettre en œuvre dans le processus de préparation et de mise en œuvre du travail de personnel du PCC.Le plénum a souligné que, dans le contexte actuel, le PCC, le Politburo et le Secrétariat du PCC doivent tous avoir une position politique ferme; persévérer dans le but de l’indépendance nationale et du socialisme; être absolument fidèle au marxisme-léninisme, à la pensée de Ho Chi Minh, à la plate-forme et aux orientations du Parti, à la Constitution de l’État et à l’intérêt national.

Le PCV a souligné que l’important est de sélectionner et d’élire avec précision des camarades vraiment exemplaires et dignes représentant les organisations du Parti pour assister au Congrès national du Parti, comme l’ont déclaré le Secrétaire général du Parti et le président Nguyen Phu Trong lors des séances d’ouverture et de clôture du plénum.Le PCC a introduit du personnel pertinent pour la planification du Politburo et du Secrétariat du PCC, 13 e mandat, conformément aux règlements du Parti.

En examinant le leadership et la direction du Politburo et du Secrétariat du PCC en 2019, le PCC a affirmé que le Politburo et le Secrétariat du PCC sont un collectif de direction très uni et unifié persévérant avec les objectifs et les idéaux du Parti, le marxisme-léninisme et la pensée de Ho Chi Minh, et défendre résolument le Parti, le régime et l’indépendance et la souveraineté nationales.

Le Politburo et le Secrétariat du PCC ont strictement mis en œuvre les principes du centralisme démocratique et les règles de travail, garantissant un leadership collectif et promouvant le rôle individuel dans le cadre de travail assigné.

Le PCC a applaudi le Politburo et l’autocritique et les critiques sérieuses du Secrétariat du PCC, ainsi que leur reconnaissance franche des lacunes devant le PCC concernant tout travail non réalisé.

Dans ses remarques finales, le secrétaire général du parti et président Nguyen Phu Trong a demandé aux membres du PCC de maintenir leur sens des responsabilités envers le parti, le peuple et le pays; mettre l’ accent sur les principaux et la direction mise en œuvre effective de la résolution du 12e Congrès national du Parti, les résolutions du PCC et de la résolution du 12 du PCC e plénum; et participer de manière proactive et active à la préparation et à la mise en œuvre efficace des congrès du Parti à tous les niveaux ainsi qu’au 13 e Congrès national du Parti.Le 12e plénum du 12 e -tenure PCC est une étape préparatoire extrêmement important pour assurer le plein succès du 13 e Congrès national du Parti l’ an prochain.

Les candidats doivent avoir une éthique et un style de vie purs, être un véritable exemple pour les autres et avoir un haut niveau de respect au sein de la communauté. Ils ne doivent ni être impliqués dans la corruption ni être opportunistes, et n’avoir aucune ambition pour le pouvoir.

Les candidats doivent également être conscients de leur responsabilité de préserver et de protéger l’unité et la solidarité au sein du Parti. La préparation du personnel doit reposer sur un très haut sens des responsabilités, une réelle objectivité, équité et pureté, tout en respectant strictement les principes et règlements d’organisation du Parti; donner la priorité à la cause commune du Parti et de la nation; et lutter résolument contre toutes les manifestations de l’individualisme, de l’opportunisme, du localisme, du fractionalisme, de «l’intérêt du groupe» et de l’avancement par la corruption.

Soulignant l’élection de députés à l’AN et aux conseils populaires à tous les niveaux en tant qu’événement politique majeur du pays, le PCC s’est concentré sur la discussion, l’examen et la prise de décisions, et a atteint un niveau élevé de consensus sur les questions clés qui déterminent le succès de les élections, telles que l’objectif, les exigences et les principes directeurs des élections; la création d’organisations électorales; critères pour les députés de l’AN et des conseils populaires à tous les niveaux, y compris les députés à plein temps; le nombre, la structure et l’âge des députés, en particulier la structure et le nombre de députés à temps plein, de femmes, de minorités ethniques, de députés représentant les secteurs sociaux et les couches; le droit de voter et de se présenter aux élections; le processus de nomination et d’auto-nomination des candidats;Sur la base de l’étude et de l’expérience tirée de l’affectation des délégués qui ont assisté aux récents congrès nationaux du Parti, le PCC a examiné et commenté les principes et critères d’attribution des délégués et le nombre prévu de délégués alloués aux 67 organisations du Parti sous la direction de le PCC.

Lénine sur “la bureaucratie” dénoncée par Trotski au moment de la NEP(1)

en mai 1922, en critiquant les vues de Trotsky concernant l’inspection ouvrière et paysanne (Rabkrin), Lénine écrit:

“Le camarade trotski a radicalement tort. Etant donné notre effroyable “manie administrative”, même parmi les meilleurs communistes, le bas niveau des fonctionnaires, l’esprit d’intrigue au sein des administrations (…), i est absolument impossible de se passer de cette institution. On peut et on doit s’en occuper systématiquement (…) pour en faire un appareil de vérification et d’amélioration de toutes les activités del’Etat. Il n’existe aucun autre moyen pratique de vérifier, de perfectionner, d’apprendre à travailler; S’il y a actuellement (…) un appareil d’environ 12.000 personnes, défectueux et mal payé, il faut le réduire et l’améliorer; par exemple, en conserver 1/6, avec la moitié des frais d’entretien antérieurs, c’est-à-dire en triplant les traitements; promouvoir d’abord des dizaines, puis de centaines de responsables, les meilleurs absolument honnêtes et compétents, lesquels existent dès maintenant,mais ne sont ni connus, ni promus, ni groupés, ni organisés. On peut et on doit le faire. Autrement il est impossible de lutter contre la manie administrative et le bureaucratisme. Autrement il est impossible d’apprendre aux ouvriers et aux paysans sans parti à gérer; or, renoncer à cette tâche est impossible sur le plan des principes comme sur le plan pratique (1)

La lutte contre la bureaucratie de Trotski lui paraît démagogique parce queles conditions n’en sont pas réunies. “la lutte contre ce mal ne peut être couronnée de succés qu’au prix de longues années de persévérance acharnée(2) La bureaucratie c’est quand les institutions se séparent de leurs buts sociaux et que ces institutions deviennent leur propre finalité, leur cause et leur but. se trouve alors généré un processus de prolifération où les instances se légitiment entre elles. La Révolution soviétique intervient dans un Empire marqué par une solide tradition de bureaucratie féodale avec des formes non centralisées ou fédérales sur lesquelles prolifère le capitalisme. La dissolution de l’URSS se fera sur ce modèle après attaque du centre. La féodalité comme le capitalisme n’ont cessé de développer ces formes bureaucratiques au fur et à mesure que s’approfondit leur légitimité de classe dominante. C’est pourquoi Lénine dit que l’éradication sera longue parce que l’extinction est liée à l’éradication de toute forme de classe sociale.

La lutte contre la bureaucratie qui anticipe sur la transition porte la division des classes laborieuses, la division du parti et celle de la politique soviétique, autre chose est de lutter d’une manière permanente contre la stérilisation de l’action, empêcher que les tâches constructives et pratiques d’un régime socialiste, ses buts, ne se brisent en tant qu’espoir idéaux sur les récifs du réels des tâches. Les bourgeois sont souvent plus compétents, il faut leur arracher cette compétence, et pour cela travailler sans relâche.

Danielle Bleitrach

(1) Lénine,lettre à Joseph Staline pour les membres du bureau politique (Réponse aux remarques relatives aux fonctions des vice- présidents du conseil des commissaires du peuple) 5 mai 1922. Oeuvres, t, 33, p.360

(2)Lénine. Instructions du CTD (conseil du travail et de la défense) aux administrations soviétiques locale, op.cité;P 415.Il suffit de lire l’important article le dernier qu’il a dicté “mieux vaut moins, mais mieux (2-9 février 1923, Oeuvres, t.33) pour avoir une idée de l’ampleur de la tâche.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments