Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Venezuela : Nicolas Maduro accuse Macron de «détruire la France»

L’avantage de cette situation épidémique, c’est que nous y sommes confrontés à la racine des faits qui est bien souvent de classe et le discours n’est plus à fleuret moucheté. Puisqu’il faut passer à l’essentiel, voici le message que j’ai diffusé ce matin sur les réseaux sociaux:

PRENEZ GARDE A CE QUE VOUS DIFFUSEZ… VOUS RELAYEZ UN CRIME D’ÉTAT

Les choses sont pourtant simples, Macron et les siens poussent à l’heure du déconfinement pour envoyer les travailleurs de la production, les services essentiels à la vie sans masque, sans protection au turbin, et dans des conditions d’exploitation renouvelées.
Toutes vos campagnes en faveur d’un médicament miracle, en faveur de la belle nature retrouvée, servent à cela et ils sont complaisamment produits par les alliés de ce crime.
Sans compter ceux qui ne cessent de dénoncer les petits qui ne respectent pas le confinement en ignorant ce que fait le sommet de l’Etat (note de Danielle Bleitrach pour histoire et société).

Le président du Venezuela a répliqué à Emmanuel Macron, en l’accusant « d’être un tueur à gages de l’oligarchie financière chargé de détruire les droits sociaux du peuple français ».

Par Le Parisien Le 6 avril 2018 à 08h45

Mardi, Emmanuel Macron avait reçu à l’Elysée des opposants au président du Venezuela Nicolas Maduro. A cette occasion, le chef de l’Etat « a exprimé sa profonde préoccupation à l’égard de la crise politique, économique et humanitaire au Venezuela » tout en déplorant « les atteintes répétées à l’Etat de droit et aux droits de l’Homme et a rappelé que les conditions d’organisation des élections présidentielles au Venezuela, le 20 mai, ne permettaient pas, en l’état, un scrutin juste, libre et transparent », selon un communiqué publié par l’Elysée.

La réplique de Nicolas Maduro ne s’est pas fait attendre. Le président vénézuélien a accusé son homologue français de « détruire la France. » Et d’ajouter : « Ce que me dit Macron me passe au-dessus, Macron est un pantin de la politique de Trump contre le Venezuela. »

« Macron est un tueur à gages de l’oligarchie financière »

Selon lui, « le peuple souverain du Venezuela » peut juger le scrutin du 20 mai au cours duquel il cherche à obtenir un second mandat de six ans.

Pour le chef de l’État vénézuélien, la France traverse une « grève générale de toute la classe ouvrière » et des « travailleurs ». « Il est en train de détruire la France. Macron a été mis à la tête de la France pour faire office de tueur à gages, Macron est un tueur à gages de l’oligarchie financière chargé de détruire les droits sociaux du peuple français », a expliqué Nicolas Maduro en ajoutant « je me fous de ce que dit Macron ».

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Maduro connaît mieux Macron que beaucoup de ceux qui ont voté pour lui en 2017.

Un doute concernant un point abordé dans l’article.

Il me semble que les électionsqui sont prévues au Vénézuela au mois de mai, sont des législatives.