Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Le ministère des Affaires étrangères russe a commenté les informations sur la “trace américaine” de la pandémie

Dans cette déclaration à l’agence Tass, le ministère des affaires étrangères russes reprend les déclarations officielles de la Chine, à savoir qu’il faudra beaucoup de temps avant de savoir l’origine du virus mais que, vu leurs comportements habituels et leur propension à la guerre bactériologique, des questions sont posées aux USA (note et traduction de Danielle Bleitrach).

La Russie ne dispose pas d’informations sur la “trace américaine” de l’émergence d’un coronavirus, mais il y a des questions qui restent posées aux États-Unis, a indiqué une source du ministère des Affaires étrangères.

«Afin de répondre sans équivoque à la question sur la source, sur l’endroit où le premier malade est apparu, beaucoup de travail scientifique est nécessaire. Aussi, le ton accusateur des commentaires adressés à la Chine, qui retentit maintenant à Washington, est totalement déplacé », a déclaré à TASS la source du ministère des Affaires étrangères.

Il a ajouté que la Russie ne dispoait pas d’informations sur la «piste américaine» dans l’émergence de COVID-19.

«Cependant, nous observons depuis longtemps avec inquiétude les activités militaires et biologiques américaines menées à proximité de nos frontières. En d’autres termes, il y a vraiment des questions pour les États-Unis », a déclaré la source.

La source a ajouté que Moscou exhorte à faire face à la propagation du coronavirus le plus rapidement possible et avec des efforts conjoints.

Cette réaction répond à l’information selon laquelle les États-Unis avaient l’intention de poursuivre les autorités chinoises et de demander le remboursement des pertes causées par le coronavirus à l’économie américaine par le coronavirus. Le journal VIEW a écrit en détail sur cette situation.

En outre, le Département d’État des USA a appelé la Chine à reconnaître “la dissimulation de ce qui s’est passé à Wuhan”, les États-Unis insistent également pour mentionner “l’origine chinoise” de COVID-19 dans un document de l’ONU.

Dans le même temps, Pékin a affirmé que c’était l’armée américaine qui avait amené l’épidémie à Wuhan. Le journal VZGLYAD a décrit en détail ces allégations.

Regardez encore plus de vidéos sur la chaîne YouTube LOOK

https://vz.ru/news/2020/3/29/1031499.html

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments