Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Macron, l’appel à l’union sacrée ou le music hall des âmes nobles(1)

Selon Hegel, la noble conscience se change nécessairement en conscience ignoble” en particulier quand elle contrainte de choisir entre les grands sentiments et le profit. Entre la piétaille et l’élite ou supposée telle…

C’est confirmé : la loi “urgence coronavirus” va revenir sur les droits aux congés, les 35 heures… et sans date limite… le texte adopté par le Sénat ce jeudi dans la nuit ne prévoit aucun caractère “provisoire” ou “exceptionnel” pour la nouvelle loi. En clair, les mesures prises prendront un caractère définitif. Plusieurs acquis sociaux pourraient être rognés, comme le droit aux congés payés ou la durée hebdomadaire de travail. Le tout sous la pression du patronat.

L’appel de Macron dont j’avais souligné qu’il faisait songer par sa tonalité dramatique à L’appel aux peuples soviétiques de Staline pour résister à l’invasion allemande, mais qu’il y manquait quelques moyens concrets qui exposeraient clairement à tous qui devrait faire les frais de l’héroisme et qui en bénéficierait ?

Parce qu’il ne faut pas se faire avoir, rien coûte moins que la noblesse proclamée. Le but est noble: sauver le peuple de France, l’antithèse entre le bien et le mal doit être présenté en un contraste frappant : nous sommes en guerre contre un ennemi invisible, pas la finance, non un virus avec ses répliques comme dans une série B Hollywoodienne . cOmment l’avons-nous laissé croître…N’ayez pas mauvais esprit l’heure est grave…

Les autres se chargeront de compéter le tableau, de le nuancer… D’un côté, la vertu, la France unie derrière son chef, toute transparence et de l’autre le vice incarné, la Chine , l’autoritarisme, la suspicion, le totalitarisme.

Mais voici que nous sont parvenus des relents de cuisine dans l’arrière boutique, parce que ces gens ne savent pas se tenir: à la moindre défaveur ils s’effondrent et racontent tout. Ce n’est pas dans leur rang que l’on trouve les Jean Moulin ou les henri Alleg. Une campagne où l’on arrive troisième et patratas on dit tout.

Tout était pourtant nimbé d’une nouvelle clarté, même les flics de Castaner n’étaient plus en train de frapper les personnels de santé et autres trublions, ils veillaient à coup d’amendes, comme des pervenches à traquer le contrevenant à cette oeuvre de salubrité publique… Tandis que les salariés ordinaires , ceux qui ne peuvent pas être derrière leurs écrans étaient invités quelques jours toujours sur le même ton mobilisateur à rester au boulot, pour sauver… l’économie, braves petits soldats du BTP… à s’entasser dans les métros… Et les caissières malgré la mobilisation des leaders des grandes surfaces feront face à l’afflux sans masque…

Et Muriel Penicaud, ah! ces femmes… présente la note… Larcher , comme il a été déjà été enthousiaste à envoyer les citoyens devant les urnes met la majorité du sénat aux abonnés absents… pour défendre les travailleurs. Ne croyez pas pourtant que Muriell Penicaud soit laxiste envers le patronat, elle leur a dit leur fait: “Les entreprises qui ne jouent pas le jeu, qui se disent : ‘Finalement, l’Etat paiera, et nous ça ne nous regarde pas’, eh bien ce n’est pas du civisme”, a ainsi lancé la ministre du Travail ce mercredi 19 mars, à propos de l’arrêt d’activité de certaines société dû au coronavirus. Bandes de lâches qui refusez inutilement d’exposer des travailleurs qui d’ailleurs renâclent légitimement.

Est-ce qu’il fallait vraiment qu’ils aillent jusque là, enlever toute crédibilité à leur situation d’urgence ?

Nous voilà renseignés, l’Union sacrée n’attends même pas la fin des combats pour nous faire payer le ruissellement sur les banques, les grandes surface et autres, en terme d’austérité comme en 2008, au nom de la “dette” contractée envers ceux qui en ont bénéficié, mais dès les premières mesures est introduite dans la loi des cadeaux au patronat, et la perte de droits aux salariés. L’argent prêté fera un aller retour des plus fructueux…

Oui nous avons besoin d’union nationale mais par derrière “la noble conscience” derrière des ges épris du bien public plus que de leurs intérêts.

Parce que nous sommes nombreux et plus qu’on ne le croit prêt à nous mobiliser pour vaincre cette épidémie, mais vous êtes vraiment trop minable de ne pas prendre la mesure de ce que la France , ses travailleurs sont capables et qui ne le cède en rien au peuple Chinois.

Costa débarque quelque 630 croisiéristes à Marseille dont des cas symptômatiques au covid-19; Moi en tant que Marseillaise à un âge”cible”, je n’hésite pas une seconde à condition que leur récupération soit entourée de toutes les précautions, pas comme ces militaires qui sont partis de l’Oise sans nécessairement avoir reçu les consignes pour rapatrier des français de Wuhan… Cela fait deux jours au moins que ce bateau est là en rade de Marseille, il fallait faire comme les Cubains, mais en mettant les moyens en tests, combinaisons, masques et personnels qualifiés, pas d’envouer au massacre de coordonner les effots pour le bien de tous, commeun homme d’Etat qui s’appelait AMbroise Croizat et qui était un ouvrier sorti de l’usine à 13 ans, mort d’épuisement sur ses dossiers à 52 ans, non sans avoir donné à la France la sécurité sociale que vous vous apprêtez à démanteler. J’allais oublier vous et les vôtres vous l’aviez mis au bagne avant l’arrivée des allemands, sous prétexte qu’il était un “stalinien”…

Danielle Bleitrach

(1)titre est emprunté à Aragon , le Music hall des âmes nobles et la photo a été réalisée par Françoise Larouge

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments