Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Gennady Zyuganov: Lénine, Staline et la Victoire sont absolument indissociables!

Le 5 mars marque le 67e anniversaire de la mort d’I.V. Staline. Ce jour-là, des communistes, des membres du Komsomol, des alliés et des partisans du parti, dirigés par le président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie, Gennady Zyuganov,vont déposer des fleurs sur la tombe de Staline, près du mur du Kremlin à Moscou.

5 mars 2020 16h30 – Parti communiste

ils ne sont pas les seuls la tombe croule littéralement sous les fleurs. et en prononçant ce discours, Ziouganov sait qu’il est en accord avec l’opinion publique, il parle d’ailleurs de sondages qui montrent que jamais depuis la fin de l’uRSS la popularité de l’UNion soviétique, de Lénine et surtout celle de Staline n’ont été aussi élevées, non seulement parmi les anciens qui ont connu l’URSS, mais c’est là le fait nouveau de la jeunesse. (Note et traduction de Danielle Bleitrach)

https://www.rline.tv/news/2020-03-05-gennadiy-zyuganov-lenin-stalin-i-pobeda-absolyutno-nerazdelimy-/?fbclid=IwAR1NH_ErHW5NjZzpbrcvkAg5879c3JD2wxlEfrxvW64PLqPCsd6JIFYT2jE

 «Lénine, Staline et la Victoire sont absolument indissociables! – a déclaré Gennady Zyuganov, se référant aux journalistes. – Lénine a proposé de construire un nouveau monde où le travail, la justice et l’amitié des peuples ont été posés comme les fondements de la création de l’URSS. Cette union est née en congrès, pacifiquement et démocratiquement. »

“Lénine a proposé une nouvelle politique au monde”, a poursuivi le dirigeant du Parti communiste. “Son premier décret a été un décret de paix, et pour la première fois une proposition de faire la paix sans annexions ni indemnités a retenti sur la planète.”

“Sa deuxième proposition est que celui qui travaille à diriger notre pays, et les Soviets deviennent la principale forme de gouvernement”, a rappelé Gennady Zyuganov.Matériel connex

“Staline a soutenu le plan léniniste du GOELRO et de la NEP, et les a poursuivis sous la forme d’industrialisation, de collectivisation et de révolution culturelle”, a ajouté le président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie. – Il a été le premier à ressentir le danger du fascisme, et lorsque les plans du premier plan quinquennal étaient en train d’être réalisés, il a réuni les dirigeants des unités de production à Moscou, s’est honnêtement tourné vers eux et a dit que nous avions été battus plus d’une fois pour cause d’arriération.  Et le pays a entendu son appel. “

“La chose la plus étonnante”, a poursuivi le chef du Parti communiste, “est qu’à une époque où le capitalisme était en proie de la crise, notre pays soviétique connaissait une croissance de 12-15-17% par an et construisait en fait deux ou trois usines chaque jour. Neuf mille de ces meilleures entreprises ont créé notre pouvoir, et la science et son excellent personnel ont permis une percée vers l’avenir et vers notre victoire.

“Je ne me lasse pas de rappeler que notre pays a rencontré la tragique 41e année avec le meilleur personnel, les meilleures machines-outils et les commandants les plus instruits et les plus courageux”, a déclaré Gennady Zyuganov.

“Le monde a abordé cette année tragique avec cinq centres de pouvoir: l’Union soviétique, les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Europe continentale et le Japon, unis avec Hitler et l’Allemagne”, a rappelé le chef communiste. – À la suite de notre victoire, deux centres de pouvoir sont restés sur la planète. Un centre représenté par l’URSS et les pays socialistes était dirigé par Staline, le second par les Américains. Mais les Américains ont voulu dominer et ils ont largué deux bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki, brûlant 250 000 japonais. A partir de là , Staline s’est rendu compte que soit nous en finirions de toute urgence du monopole américain sur les armes nucléaires, soit les mêmes bombes nucléaires voleraient sur nos têtes. Et il a accompli un autre exploit. En quelques années, le problème lié à la création de technologies modernes et à la parité des missiles nucléaires a été résolu. Brejnev et Kosygin ont poursuivi cette ligne de Staline et ont assuré la parité stratégique. »

«Aujourd’hui, alors que nous sommes à nouveau encerclés par de soi-disant« partenaires »et des sympathisants, lorsque 400 hauts dirigeants étaient sous le coup de sanctions, lorsque les nazis marchaient dans les États baltes et que Bandera prenait le pouvoir à Kiev, lorsqu’ils ont tiré sur le monde russe dans le Donbass et nous avons de nouveau été menacés au Moyen-Orient. À l’Est, lorsque la situation est arrivée à un point tel que Poutine, après avoir proposé une réunion des dirigeants des cinq pays, a fait de la sécurité nucléaire le principal problème, nous devons reconnaître un autre exploit de Staline. Il a réussi à créer un tel système, un monde de production autosuffisant et un grand espace slave, qui ont permis de maintenir la planète dans un état de stabilité pendant 50 ans », a déclaré Gennady Zyuganov.

“J’ai dit à plusieurs reprises à Poutine que nous devons apprendre de Staline et de Lénine, et ne pas critiquer et admirer l’ère soviétique”, a ajouté le chef du Parti communiste. – De nos mille ans d’histoire, l’ère soviétique a été la plus héroïque, la plus intelligente, la plus juste et la plus efficace. Aujourd’hui, les citoyens du pays ont confirmé cette conclusion. Hier, j’ai examiné les résultats du dernier sondage d’opinion. Plus de 70% des citoyens de notre pays apprécient hautement l’ère soviétique et la personnalité de Staline. Peu importe la quantité de boue qui a été versée, peu importe combien ils ont craché sur les tombes des ancêtres et des héros, rien n’en est sorti! Ni la génération plus âgée, ni les jeunes, qui apprécient hautement les réalisations soviétiques, n’ont rompu avec lui ».

“Récemment, j’ai été particulièrement frappé par le fait que les idées socialistes ont commencé à se répandre en Amérique”, a déclaré Gennady Zyuganov. – Il y a cinq ans, je ne pouvais pas imaginer que même la Californie voterait pour Bernie Sanders. Mais il a proposé le système soviétique d’éducation gratuite, de soins de santé, de protection sociale, un premier chantier pour les jeunes. C’est-à-dire tout ce que Lénine et Staline ont fait. Aujourd’hui, l’Amérique elle-même commence à réaliser que les mondialistes, les banquiers et les spéculateurs, qui ont décidé de soumettre le monde au dollar, sont en train d’être vaincus. »

«Maintenant, notre pays traverse une période de crise très difficile. En général, la planète entière la traverse. Elle fait également face à un nouveau cycle de crise grave. Par conséquent, beaucoup dépendra des politiques que mèneront Poutine, Mishustin, la Douma d’État et le Conseil de la Fédération », a souligné le chef du Parti communiste.

“Aujourd’hui”, a poursuivi Gennady Zyuganov, “deux forces sont en train de s’affronter: l’aile patriotique de l’État et les cosmopolites libéraux, qui tentent à nouveau de conduire le pays dans les années 90 si abominables, ceux là n’aiment pas le régime soviétique, le Parti communiste. Quand , installés au Kremlin, ils ont inventé de nouveaux partis dans un seul but: tromper les citoyens et poursuivre la politique Eltsine-Kudrino de vol, de corruption et de privatisation. “

“Poutine a proposé un certain nombre d’amendements et de changements à la Constitution”, a rappelé le chef du Parti communiste. “Certains disent que c’est mauvais, d’autres disent que c’est bon.” Mais je considère que c’est un fait positif, ne serait-ce qu’après 27 ans, il est obligé de réviser la Constitution criminelle et sanglante qu’Eltsine a imposé tandis qu’il procédait à l’exécution du pouvoir soviétique. Ils ont commencé à devoir reconnaitre que nous sommes les successeurs de l’URSS, qu’il y a un peuple russe qui forme l’État, nous avons réalisé que nous devons garantir aux jeunes un avenir heureux, une éducation normale, développer la science, soutenir l’agriculture , l’industrie. Mais pour y parvenir, il faut tout d’abord vaincre le bloc financier et économique au gouvernement, où siègent les partisans de Kudrin, qui continuent à transférer notre production au contrôle d’entreprises étrangères. »

“Deuxièmement,” a poursuivi le chef communiste, “tout doit être fait pour que les médias de masse ne blâment ni ne déshonorent l’ère stalinienne, notre pays ou un travailleur.”

«Et, troisièmement, nous devons compter sur tout ce qu’il y a eu de meilleur, de plus grand , dans notre histoire millénaire. Et il n’y avait rien de plus brillant que l’ère soviétique », a déclaré Gennady Zyuganov.

“Le talentueux écrivain et publicitaire Alexander Prokhanov a écrit un magnifique livre intitulé Le Cinquième Staline”, a déclaré le chef du Parti communiste. – Je veux le donner à Poutine. Il dit qu’au début était Vladimir le Baptiste, qui, en priant, a pris les commandements de Jésus-Christ et leur a posé les bases de l’union idéologique de nombreuses nations. Si vous comparez le Code moral du bâtisseur du communisme et le Sermon sur la montagne, vous verrez qu’ils ne sont pas différents. Ils contiennent les mêmes commandements: travaillez honnêtement, respectez vos voisins, ne volez pas, comportez-vous avec dignité, soyez patriote. »

«Puis Ivan le Terrible a poursuivi cette tradition. Pourquoi le méchant déteste-t-il Ivan le Terrible? Parce qu’il a jeté les bases d’un grand et puissant État russe. Il fit d’abord son chemin le long de la Volga, ouvrit une fenêtre sur la Sibérie et posa son pied souverain sur la côte baltique. Il a dit qu’il y avait une grande puissance, et tout le monde a commencé à en tenir compte », a déclaré Gennady Zyuganov.

“Le troisième Staline était Pierre le Grand”, a ajouté le chef du Parti communiste. – Il a résolu le problème de la création d’un empire puissant. Mais après que les bourgeois ont vendu l’empire et l’ont incendié pendant la Première Guerre mondiale, Lénine et Staline l’ont relancé sous une nouvelle forme soviétique, et il s’est avéré être le plus grand et le plus remarquable!

«Poutine a maintenant le choix: soit continuer à poursuivre systématiquement une politique corrompue, criminelle, humiliante et destructrice d’Eltsine, soit il suit la voie des hommes d’État patriotiques. Par conséquent, tous ceux qui vont sortir la Russie de la crise aujourd’hui doivent comprendre que le pays a désormais besoin d’un cinquième Staline. Ce devrait être un homme avec une volonté de fer, avec une tête brillante, qui comprend que notre pays est un pays de collectivistes, un pays de travailleurs, un pays de savants, un pays de gagnants », a déclaré Gennady Zyuganov.«Pour nous, la victoire est l’icône principale. Et nous, en allant vers le 150e anniversaire de Lénine et le 75e anniversaire de notre grande victoire, nous devons nous rappeler que Lénine, Staline et la Victoire sont absolument indissociables. C’est le pilier et le fondement de nos futures victoires! » – Le chef du Parti communiste a noté à la fin.Tags: Russie Staline Zyuganov

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
7 Commentaires
Oldest
Newest
Inline Feedbacks
View all comments

j’espèrede tout coeur que Poutine saura tenir compte de ces préoccupations.

Merci pour le contenu de votre site qui nous éclaire sur l’histoire de l’Union Soviétique. D’Algérie, je vous salue.

En FRANCE ils pensent que MACRON est JUPITER et STALINE un nain pervers, que le capitalisme es tindépassable et que le socialisme est un échec. Ce que j’appelle des cerveaux lents

Est-il sérieux d’écrire que: · 1°- Staline approuve la NEP alors que c’est lui qui a décrété que c’était un “recul provisoire” et qu’il l’a remplacé par “le socialisme dans un seul pays”? 2°- Qu’il était dans la filiation de Lénine alors que celui-ci n’a jamais pratiqué la terreur politique contre son parti? 3°- Quelle est la position des communistes russes sur l’introduction de la référence religieuse dans la constitution ainsi que de l’interdiction du mariage gay? Comment peut-on imaginer qu’un PC peut revenir aux affaires sans faire la critique objective, marxiste, de la période 1917-1991 sous tous ces aspects,… Lire la suite »

Merci de ce commentaire, sauf que Lénine n’est pas innocent de la répression cf. Les marins du Cronstadt.
La critique de ce qu’a été le socialisme n’a pas été faite en 1991 ni ensuite. Elle reste necessaire. C’est pourtant un travail indispensable pour dégager les pistes d’avenir et au moins regagner la confiance du peuple français mais il est bien tard.

Sur le 3° l’influence religieuse a gagné au profit le l’effondrement du communisme en réaction à celui-ci. Si le mariage homo n’est pas reconnu comme la publicité homo également la liberté de l’orientation sexuelle existe, mais elle doit rester privée. La méconnaissance de la Russie vous fait dire d’immenses âneries. D’ici la fin du siècle la population Russe sera de 100 millions d’habitants mettant en danger l’existence même de la Russie. Dans ces conditions des mesures sont tentées pour relancer la natalité ou au moins éviter son effondrement. Contenir la propagande homo en fait partie. Le collectif en Russie prime… Lire la suite »

Encore une fois 46400, comme un vulgaire droitier prétend que STALINE déclencha une terreur pour se faire plaisir. Bref il n’y avait pas des éléments nombreux confinant au danger extreme pour l’URSS qu’il décrit comme socialisme dans un seul pays alors qu’URSS veut dire Union DES Républiques socialistes soviétiques. Des ,Monsieur le manipulateur et non pas un. L’URSS c’est le socialisme dans plusieurs pays, plusieurs républiques unies. L’URSS qui organisa l’empire Tsariste des racistes féodaux a créé sous STALINE les Républiques UKRAINE etc. Notons qu’elles figurèrent à la création de l’ONU ces 15 Républiques..Il est des comiques troupiers qui cachent… Lire la suite »