Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

La crise des missiles vu par Cuba, au fait : y a-t-il un vaccin cubain pour rendre sa dignité au peuple français?

Quand je suis au bord du découragement, un effet dépressif qui je crois n’a rien d’illusoire dans la société française d’aujourd’hui… je pense à Cuba, au refus de la paranoïa de ce peuple merveilleux…

Ce petit dessin animé dit l’humour mais aussi la dignité incroyable des Cubains. Dans cette crise des missiles où non seulement le monstre etatsunien a une fois de plus démontré ce qu’il avait dans les entrailles, sa manière de dénoncer comme agresseurs ceux qu’ils oppriment mais comment Nikita n’a pas tenu ses promesses et a négocié par dessus la tête du peuple cubain. Je sais parce qu’il me l’a bien des fois raconté comment ce merveilleux petit îlot d’amour , de sensualité assumée, et d’humanisme, a défendu son indépendance et sa souveraineté y compris face à son grand allié L’URSS;

Est-ce qu’il est possible de vacciner l’humanité avec le sang cubain, pour tenter d’enrayer l’abjection, la lâcheté, l’hypocrisie, les faux grands sentiments et les proclamations républicaines à sens unique qui sont vomies tous les jours sur le peuple français?

Oui vos célébrations sont indécentes en regard de ce que vous cautionnez, mais vous ne renoncez jamais à donner des leçons, à aller enseigner à tous les peuples du monde ce que vous êtes désormais incapable de faire: une révolution émancipatrice, bande de bellicistes pillards.

Le vaccin cubain contre le coronavirus s’appelle souveraineté, il y a la souveraineté des peuples et celle des individus, l’une ne va pas sans l’autre et nous sommes en train de perdre les deux. En France aujourd’hui, la survie ce sont les livres, le cinéma et le souvenir de Cuba planté comme une écharde dans mon coeur… Je ne croyais pas que cela fut possible, de vivre un jour dans un monde irresponsable qui se suicide, en se prenant pour le nombril du monde alors qu’il n’est que celui de l’épidémie – et par incurie- mais surtout vivre dans un pays où l’on n’a confiance en personne…ou chacun aura de bonnes rasons de vous vendre et le fera avec l’hypocrisie d’un idéal vidé de tout contenu… un collectif qui se résume à sa promotion personnelle.

Danielle Bleitrach

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Merci, encore une belle découverte grâce à ce blog.
Pendant qu’en France certains proclament l’unité nationale et le vivre ensemble, à Cuba on enseigne le vivre ensemble:
https://youtu.be/3wbC1YD5PjI