Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Lavrov commente le cas Navalny

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a commenté les déclarations des pays occidentaux sur la situation avec Alexei Navalny, qui est dans le coma. Les spéculations vont bon train sur celui que les médias occidentaux présentent comme le principal opposant de Poutine, ce qui est un mensonge déjà puisque le principal opposant est le parti communiste. Mais le mensonge ne s’arrête pas là puisqu’on invente le personnage, on en gomme les facettes les plus nauséabondes, l’antisémitisme par exemple, et enfin dans son état de santé comme le dit Lavrov, il y a deux poids, deux mesures dans les interrogations aux médecins quand ils sont russes ou allemands (note et traduction de Danielle Bleitrach).

  • © RIA Novosti / Service de presse du ministère russe des Affaires étrangères

RT  diffuse le discours de Lavrov au MGIMO.

Selon Lavrov, la Russie exige désormais que «les médecins d’Omsk présentent immédiatement leurs conclusions» et qu’une «enquête soit menée sur le fait que Navalny est tombé dans le coma».

Le ministre a déclaré que Navalny était à l’hôpital d’Omsk “depuis un peu plus d’une journée” et que “tous les collègues occidentaux avaient déjà fait des histoires en interrogeant : pourquoi il n’y a pas d’informations”.

“et alors qu’il est enfin en Allemagne depuis une semaine, les médecins allemands ne donnent pas non plus d’informations”, a déclaré Lavrov.

Il a ajouté que pour une raison quelconque, personne ne fait de telles demandes aux médecins allemands et ne les condamne pas. 

«Nous sommes accusés de ne pas enquêter sur cette situation. Ce n’est pas vrai. À partir du jour même où tout cela s’est produit, notre ministère de l’Intérieur a lancé un contrôle préalable sur l’enquête, et l’enquête pourra commencer lorsqu’il aura été établi ce qui s’est passé, ce qui, je le répète, n’est toujours pas clair », a déclaré Lavrov.

Selon lui, les médecins allemands n’ont pas encore été en mesure de transmettre des informations pertinentes à la Russie.

Auparavant, le représentant officiel du bureau du procureur général, Andrei Ivanov, a déclaré que le médecin généraliste avait demandé des informations sur les recherches et les diagnostics préliminaires de Navalny.

Plus tard, le ministère allemand de la Justice a confirmé avoir reçu une demande de la partie russe concernant l’hospitalisation de Navalny.

Le 20 août, l’avion sur lequel Navalny voyageait a atterri d’urgence à Omsk. La raison en était une forte détérioration de sa santé.

Navalny a été hospitalisé à Omsk. Les principaux agents de santé «diagnostic de travail» ont parlé de troubles métaboliques .

Il a ensuite été transporté dans un hôpital de Berlin.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments