Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Selon Bolton : Trump aurait encouragé les camps ouïghours en Chine

  • Bolton qui ne vaut pas mieux que Trump, pire si cela est possible, livre ses confidences qui prouve à quel point ceux que les Etats-Unis poussent à la révolte pour déstabiliser la Chine ont peu à attendre. Si on ajoute à cela le fait que les campagnes pour le moins fantaisistes relèvent des délires de Steve Bannon et de son ami le milliardaire Guo Wengui, les promoteurs de la secte Falun Gong, on mesure la crédibilité en matière de droits de l’homme de tout cela auquel les rédactions de la presse occidentale apportent crédibilité (note et traduction de Danielle Bleitrach).

En juillet 2019, Trump rencontrait des victimes de persécutions politiques, notamment des Ouïghours, minorité musulmane persécutée en Chine précise la presse des Etats-Unis. Il avait alors fermement affirmé son attachement à la liberté religieuse. Mais un mois auparavant, en coulisse et face au président chinois, le discours du président américain était tout autre, selon les dires de John Bolton.

En marge d’un sommet du G20, toujours à Osaka, le 28 et 29 juin 2019, et « uniquement en présence des interprètes, Xi [Jinping] avait expliqué à Trump pourquoi, en gros, il construisait des camps de concentration dans le Xinjiang. Selon notre interprète, Trump a dit que Xi devait continuer à construire ces camps, dont Trump pensait que c’était exactement la bonne chose à faire », écrit l’ancien conseiller.

Selon lui, Trump ne voulait pas sanctionner la Chine pour sa persécution des Ouïgours, pour ne pas entraver des négociations économiques.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments