Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

ce qu’il faut savoir sur le Parti communiste chinois

Effectivement ceux qui ne veulent pas savoir que la Chine est socialiste et que ces dirigeants sont communistes y mettent une certaine mauvaise volonté… (note de Danielle Bleitrach)

Le Parti communiste chinois (PCC) fête son 99e anniversaire ce 1er juillet, et cela fait 71 ans depuis que le PCC est au pouvoir en Chine. Le nombre de ses membres a dépassé 91 millions. Des chiffres hallucinants qui n’attestent pas moins le parcours digne d’éloge du PCC, le plus grand parti politique du monde.

« Dès sa fondation, le PCC n’a jamais pensé à son propre intérêt. Il se consacre entièrement au bonheur de la population », a rappelé Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC. Durant près d’un siècle, le PCC, fidèle à ses engagements initiaux, s’attelle avec le peuple à réaliser la libération et l’indépendance de la nation, à construire le pays et à entreprendre la réforme et l’ouverture. La Chine est passée d’un pays pauvre et arriéré à la deuxième puissance économique mondiale. « Les miracles chinois » émerveillent sans cesse le monde.

Durant la lutte contre la pandémie de COVID-19, la Chine a indéniablement placé en premier plan le peuple, le mettant au centre de ses préoccupations. La Chine a sauvé, à tout prix, toutes les vies, en commençant par les nouveaux-nés jusqu’aux personnes centenaires.

La plus grande société en relations publiques et de consultations Edelman a, dans son dernier rapport publié en mars, révélé que le taux de confiance de la population chinoise en leur gouvernement était estimé à 90%. Et cela fait trois ans que le gouvernement chinois détient ce taux, le plus élevé du monde. Cette confiance constitue un soutien majeur pour le PCC dans l’exécution du pouvoir.

Le PCC, bravant des vicissitudes d’un siècle, doit son succès à ses capacités de s’offrir une voie de développement répondant aux besoins et à la situation générale du pays. Cette voie, dans le respect de la réalité, priorisant les intérêts du peuple, envisage un développement en commun dans l’ouverture, la réforme et l’innovation. Selon Li Cheng, directeur du Centre de Chine John L. Thornton de Brookings Institution, le PCC a exploré une voie de développement unique et adaptée à la Chine. La pratique a prouvé que cette voie est un choix approprié pour la Chine.

Les statistiques montrent que fin 2019, plus d’un tiers des membres du PCC avaient moins de 40 ans. Si un parti politique, créé il y a presqu’un siècle, arrive encore à maintenir son dynamisme, c’est parce que le PCC, au fil des années, a su développer un système de correction et de réparation puissant. Il a le courage de se purifier, de se rajeunir et d’innover. Une éthique qui lui permet de se débarrasser des maux habituels qui caractérisent les partis politiques, à savoir l’indiscipline et la corruption.

Entrant dans la nouvelle ère, le PCC poursuit sa révolution, en faisant régner une stricte discipline dans ses rangs. Ses réalisations historiques donnent une assurance solide pour arriver aux objectifs de développement économique et social.

Ce qui mérite d’être signalé, c’est que le PCC ne vise pas seulement le bien-être du peuple chinois et il projette également l’avenir de l’humanité. « Le Parti communiste chinois est le plus grand parti politique du monde », a indiqué le secrétaire général du Comité central du PCC Xi Jinping, ajoutant que « Nous devons mener à bien nos propres affaires, tout en offrant plus d’opportunités au monde ». L’idée sur la construction d’une communauté de destin pour l’humanité, plusieurs fois reprise dans des résolutions de l’ONU ainsi que l’initiative « la Ceinture et la Route », font partie des contributions chinoises en matière du développement mondial.

Pour comprendre la Chine, il faut d’abord comprendre le Parti communiste chinois. Pour décrypter le PCC, certaines idées entrent en jeu, comme « la priorité à l’homme », « la voie du développement correcte », « l’auto-innovation» ou « l’esprit de l’humanité »… ces idées enracinées dès le début de la fondation du PCC vous donnent la clé pour s’approcher de ce parti politique. Il ne fait aucun doute que le PCC, débordant d’énergies juvéniles, va continuer de piloter le mastodonte navire chinois, tout en étant centré sur le peuple. Son avancement va contribuer à la prospérité et la stabilité du monde.

(Source : RCI)

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Oui, cela correspond à mon vécu et ressenti la bas. Globalement, ‘es chinois n’ ont aucune inquiétude sur ce que va faire leur gouvernement. Ils savent que rien ne sera fait à leur encontre ce qui n’est pas du tout le cas en occident. C’est la raison principale qui empêche la majorité de nos populations de concevoir l’idée même que les dirigeants chinois ne soient pas comme ceux d’ici, fourbes et malhonnêtes.