Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Le Parlement chinois adopte la loi sur la sécurité nationale de Hong Kong

Voici vu par les Russes, la loi sur la sécurité de Hong Kong, nous sommes loin des “indignations” fabriquées de notre presse (note de Danielle Bleitrach, traduction de Marianne Dunlop)

0  30 juin 2020, 05:33
Photo: Tpg / Keystone Press Agency /
Global Look Press
Text: Anton Nikitin version imprimée  •

Le Comité permanent de l’Assemblée populaire de toute la Chine (CP ANP, le plus haut organe législatif) a adopté une loi sur la sécurité nationale à Hong Kong, a rapporté le South China Morning Post.

Selon les informations dont dispose la publication, l’acte juridique entrera en vigueur le 1er juillet, à l’occasion du 23e anniversaire de la transition de l’ancienne enclave britannique vers la souveraineté chinoise. Les 162 membres du CP ANP ont voté pour son approbation. Le texte du document n’a pas été divulgué, rapporte TASS.

La nouvelle loi vise à prévenir et à punir les actions qui menacent la sécurité nationale à Hong Kong: séparatisme, terrorisme, atteinte au pouvoir de l’État et collusion avec les forces étrangères anti-chinoises. Selon des données préliminaires, la loi prévoit la possibilité de l’emprisonnement à vie comme peine maximale pour les contrevenants les plus graves.

Grâce à cet acte juridique, les autorités chinoises pourront réprimer les actions des radicaux qui ont organisé des émeutes de juin à novembre 2019, qui ont affecté l’économie de la région administrative spéciale.

La loi prévoit la création à Hong Kong d’une structure de pouvoir spéciale relevant du gouvernement central de la RPC. Selon les informations dont dispose la publication, la nouvelle unité sera dirigée par l’un des sous-ministres de la sécurité publique de la RPC.

Pour rappel, le 27 mai, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré au Congrès la perte d’autonomie de Hong Kong par rapport à la RPC. À cet égard, le 26 juin, les États-Unis ont imposé des sanctions «Hong Kong» contre la Chine.

Lundi, les États-Unis ont privé Hong Kong de ses préférences commerciales et ont également annoncé l’arrêt des exportations de produits militaires américains et de technologies à double usage.

Le journal VZGLYAD a parlé des préparatifs de la Chine pour un “divorce financier” avec l’Amérique.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
Oldest
Newest
Inline Feedbacks
View all comments

le problème avec les yynkees c’est qu’ils cartonnent lourdement dans tous les sens sans se préoccuper du retour de bâton. Face à des petits états ou à des états croupions çà peut marcher un certain temps mais face à la Russie ou à la Chine leur pari est plus que risqué.si financièrement les chinois lâchent le dollar c’est les US qui dégringolent, s’ils arrêtent l’importation de produits chinois c’est la grande majorité des citoyens Us qui a payer la note. Il n’y a plus de possibilité pour tous les pays du monde de faire de ostracisme envers la Chine bien… Lire la suite »