Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Les camarades de l’Herault nous envoient le bilan de la caravane des jours heureux dans leur département..

Ce serait bien si vous en faisiez autant et si nous pouvions publier ce qui se passe dans les villes traversées par la caravane non seulement les interventions de Fabien Roussel et d’Olivier Marchais mais les impressions, la préparation des camarades sur le terrain. Ainsi aujourd’hui, nous publions également l’analyse du secrétaire fédéral Nicolas Cossange sur le vaccin.

L’Herault est à l’honneur et pour qui connait ce département, son accueil chaleureux et sa capacité d’engagement cela n’étonnera personne… Malgré la canicule les militants communistes et l’équipe de la caravane, très enthousiastes, ont accueilli la population pour leur présenter la candidature de Fabien Roussel aux élections présidentielles et le projet des jours heureux. Fabien Roussel accompagné d’Olivier Marchais les a rejoints et ils ont participé aux discussions avec les gens qui sont venus de différentes localités de l’Hérault pour rencontrer le candidat communiste. Fabien Roussel entourés par les dirigeants et élus communistes de l’Hérault a pris la parole (voir la vidéo). Il a ensuite donné des interviews à France 5 et au journal l’Humanité, avant de se rendre au Musée Georges Brassens à Sète. (1)

L’Herault est à l’honneur et pour qui connait ce département, son accueil chaleureux et sa capacité d’engagement cela n’étonnera personne…

Si vous regardez sur la place où était installée la caravane à Montpellier, il y a non seulement la caravane mais une autre camionnette décorée du drapeau cubain, parce que non contents de préparer la venue de Fabien Roussel les diverses localités de l’Herault sont en train de préparer avec France Cuba et Cuba linda une initiative tenue le 26 juillet autour de la statue du poète- révolutionnaire cubain José Marti en soutien à la révolution cubaine contre le blocus criminel. Il nous ont promis un compte-rendu de cette activité également.

Peut être une image de 1 personne, position debout et plein air
par parenthèse quelqu’un pourra -t-il m’expliquer pourquoi les organisateurs de la caravane interdisent-ils les drapeaux cubains ?

Là aussi l’Herault a une tradition internationaliste qui doit être liée à la fois à ses révoltes populaires (souvenez-vous de la chanson préféré de Lénine : brave soldat du 17e),(2)

Mais aussi au fait que les rebelles communistes et autres firent face à la politique d’internement administratif mise en place par le gouvernement français face à l’exode des Républicains espagnols. Ce gouvernement, issu pourtant du Front populaire mais qui sera celui qui organisera la traque et la mise en clandestinité du parti communiste, parque les réfugiés dans des camps, dans toute l’occitanie. Il faut relire le début des Communistes d’Aragon pour comprendre ce qu’ont été les conditions d’accueil de ces réfugiés, le désordre organisé pour mieux parquer, emprisonner le rouge. Un des plus célèbres de ses camps de l’Herault, qui accueillait le trop plein des Pyrennées orientales a été le camp d’Agde, il raconte la logique de cet accueil et la manière dont “les justes” de l’Herault tentèrent de soulager des internés, les faire évader. Le camp fut installé près de la plage, au début du mois de mars 1939.  On l’appellera le camp des Catalans car 80 % des réfugiés étaient originaires de Catalogne. À partir du mois de septembre 1939, après le départ des Espagnols, il reçoit des volontaires et des mobilisés tchécoslovaques qui participent aux combats contre l’armée allemande en juin 1940 avant d’être démobilisés. Il devient ensuite un centre de recrutement pour les belges, mais après la capitulation de leur pays, les jeunes recrues présentes seront internées jusqu’à la fin août.  Fin 1940, le régime de Vichy, celui dont Mitterrand est ministre aux anciens combattants le transforme en Centre de rassemblement des étrangers.. Environ 6 000 étrangers, de trente nationalités, y sont internés, dont un millier de juifs étrangers (allemands ou autrichiens pour la plupart) raflés dans l’Hérault en juillet 1942. En août 1942, 370 Juifs furent internés à Agde avant d’être déportés vers les camps de la mort. Le camp fut démantelé à l’automne 1943 et détruit en août 1944 après le départ de l’armée allemande.

ce qui fait le lien aussi avec Cuba, puisque ce pays avant même d’avoir fait sa révolution est celuiqui proportionnellement au nombre d’habitants avait envoyé le plus de membres des brigades internationales soutenir la République espagnole…

C’est tout une histoire de la France profonde ou plutôt dans ses profondeurs (3) que le fait d’être membre du Comité central autant que ma formation d’historienne m’a donné l’occasion de connaitre et que j’aimerais vous faire partager en suivant la caravane des jours heureux. Chaque département, chaque ville, chaque bourg français est dans sa diversité porteuse d’une histoire d’un vieux pays dans lequel la lutte des classes a donné tout son sens à un patriotisme épris d’internationalisme. Je ne sais pas si la caravane et ceux qui se dévouent pour monter et démonter chaque jour tout le matériel ont conscience de cet héritage mais ils le représentent à leur manière, un mélange de bon sens et de générosité dont , comme le disait le réfugié juif hongrois Politzer, la rationalité, la “clarté gauloise” s’oppose à l’obscurantisme et à l’injustice, une soif d’égalité autant que de liberté.

Mais c’est aussi le lien entre générations que l’on voudrait opposer… Ce n’est pas un hasard si je voudrais que chaque département nous parle de son histoire de ces luttes, parce qu’au-delà d’une campagne présidentielle, le sens de cette caravane c’est sur quoi insiste Fabien Roussel, le sens même de la revendication des “jours heureux”. C’est l’histoire du programme de la résistance, du temps où les communistes étaient forts et où des ministres communistes comme Ambroize Croizat, mais aussi Maurice Thorez, MarcelPaul, François Billoux et d’autres ont construit le modèle de sécurité et de service public français. Celui-là même dont tout en reconnaissant qu’il est la seule arme contre les défis sanitaires,économiques, sociaux environnementaux de notre temps, Macron veut continuer à le démanteler. Les jours heureux c’est aussi ceà quoi aspire ceux que représentent en priorité cette caravane, les travailleurs et la jeunesse, cette jeunesse une des principales victimes de cette crise, mais aussi la seule force sur laquelle on puisse tabler pour sauver le pays,l’humanité sur toute la planète…

La caravane des jours heureux donc au delà d’une campagne c’est la rencontre avec lepeuple français dans sa diversité et son unité pour leur dire que son parti est de retour.

Le bilan de la caravane des jours heureux dans l’Herault n’est pas terminé et déjà il y de nombreux échanges avec les camarades et le public, sept adhésions ou ré-adhésions.

Danielle Bleitrach

(1) je signale aux camarades organisateurs qu’il est impossible (enfin pour moi) de récupérer les videos, le format ne le permet pas c’est dommage… mais vous pouvez les consulter sur le site consacré à ces publications.

Les Communistes en débats et dans l’action ! | Facebook

Fabien Roussel candidat communiste pour la France | Facebook

Danielle Bleitrach

Brave soldat du 17 e A Béziers, le 18 juin 1907, les soldats du 17ème Régiment d’infanterie (les pioupious) refusent de tirer sur une manifestation de vignerons et mettent la crosse en l’air. Ils seront déportés au bataillon disciplinaire de Gafsa en Tunisie. Les parole de cette chanson raisonnent encore dans la colère française mais là elle ne s’est pas trompée de cible…

Légitime était votre colère

Le refus était un grand devoir

On ne doit pas tuer ses pères et mères

Pour les grands qui sont au pouvoir

Soldat, votre conscience est nette

On n’se tue pas entre Français

Refusant de rougir vos baïonnettes

Petits soldats, oui, vous avez bien fait !

J’aurais voulu vous parler de tant de choses que j’ai découverte dans ce département, la grande peur éprouvée lors de cette fête à huis clos dans un bourg, une peur enfantine devant le croquemitaine aussi bien que de celle que je considère comme une des figures de l’oppression des femmes même si c’est une dame, Marie de Montpellier.

Print Friendly, PDF & Email

Vues : 289

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments