Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Tiananmen Proteste grille de lecture

Qiao (en chinois le pont) tente de dissuader les occidentaux d’interpréter la Chine en fonction de leurs désirs. Il les met en garde en particulier la manière dont ils n’ont rien compris aux événements du Tienanmen. Il faudrait encore noter à l’époque la présence des représentants de Gorbatchev à Pékin. Dans mes mémoires, je décris la fin du rideau de fer en Hongrie (avant Berlin) et l’attitude des représentants de Gorbatchev qui dans la foulée se rendaient en Chine. Ce qui avait été réussi en occident, utiliser une sorte de mai 68 aux composantes très diverses pour faire triompher le capitalisme a été interdit en Chine. C’est du moins ce que nous explique Qiao.. (note et traduction de Danielle Bleitrach)

4 JUINÉCRIT PAR QIAO COLLECTIVE

p2176681a131963242-ss.jpg

Qiao Collective a produit une courte grille de lecture qui offre une perspective alternative sur les manifestations de 1989 sur la place Tiananmen à Pékin. Qiao Collective a écrit une courte réflexion sur les protestations qui n’est pas destiné à fournir un examen complet de l’événement, mais plutôt fournir un recadrage de la façon dont les Occidentaux approchent l’événement.

Lisez-le  lié ici. Voici un extrait:

« Les complexités de Tiananmen et de ses éléments contradictoires — les manifestants anti-corruption, les néolibéraux bourgeois, les réformateurs étudiants, les travailleurs désabusés — sont tous effacés par le conte de fées simpliste et chauvin des masses chinoises appelant à un changement de régime. L’Occident a toujours espéré transformer les manifestations de Tiananmen en un appel au changement de régime, bien que de nombreux manifestants soient profondément patriotes et qu’ils souhaitent des réformes légères au sein du Parti. Trente ans plus tard, Mike Pompeo et Trump héritent de la tâche d’exploiter l’effusion de sang chinoise pour un programme impérialiste. La Chine en 1989 était face à un carrefour de routes possibles.

Le Parti a toujours compris que les réformes du marché introduiraient des éléments néolibéraux dans l’échiquier politique. En conséquence, l’intelligentsia bourgeoise a prospéré, tout comme la corruption du Parti. Les manifestations rassemblaient des agendas concurrents : une faction bourgeoise réclamant la voie néolibérale, des étudiants protestant contre la corruption, des travailleurs frustrés par les réformes du marché. La conscience de la classe ouvrière était subsumée à des factions d’élite, dont certaines cherchaient des alliances avec des agents occidentaux. Mais l’Occident s’accroche à un récit sauveur du peuple chinois qui aspire à être libéré par l’intervention occidentale. La version de Tiananmen que les Occidentaux déplorent n’est rien de plus qu’un conte de fées. Il tourne en dérision le peuple chinois et les débats politiques qui ont forgé la voie de la Chine.

Grille de lecture

Clark, Gregory. «Naissance d’un mythe de massacre. » Le Japan Times. le 21 juillet 2008.

Il Zhao, Robert K Tan, et Dennis Etler. «Notes pour le 30e anniversaire de l’incident de TianAnMen. » Moyen. le 30 mai 2019.

Kanthan, Chris. «Massacre de la place Tiananmen – Faits, fiction et propagande. » Affaires mondiales. le 2 juin 2019.

Li, Minqi.  La montée de la Chine et la disparition de l’économie mondiale capitaliste. Londres: Pluto Press, 2008.

Matthews, Jay. «Le mythe de Tiananmen. » Columbia Journalism Review. le 4 juin 2010.

Moore, Malcolm. «Wikileaks: pas de bain de sang à l’intérieur de la place Tiananmen, les câbles prétendent. » Le Telegraph. le 4 juin 2011.

Sun Feiyang. 2019. “Le 30e anniversaire du 4 juin 1989. » Facebook. le 31 mai 2019.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments