Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Déclaration du secrétaire du PCF : Chili

COMMUNIQUE DE PRESSE du PCF Chili :

La voie s’ouvre pour une constitution démocratique et sociale (Fabien Roussel – PCF)

Dimanche 25 octobre 2020 pourra être considéré comme un jour historique au Chili. Lors du référendum, le peuple chilien a clairement voté pour une nouvelle constitution, il a clairement voté pour effacer définitivement tout lien avec la dictature de Pinochet.

Plus de 78% des électeurs ont voté pour la fin de la constitution qui datait de l’ère Pinochet et 79% ont voté pour que la nouvelle constitution soit construite par une convention constituante formée de citoyens, élus au suffrage universel.

Ce résultat est celui des mouvements sociaux qui ont commencé en octobre 2019, interrompus certes par la crise sanitaire mais qui débouchent aujourd’hui sur une grande victoire qui ouvre la route vers une nouvelle constitution et un nouveau référendum pour l’approuver en 2022.Le travail va donc se poursuivre pour que cette nouvelle constitution permette les réformes nécessaires pour lutter contre les inégalités sociales, pour se libérer des dogmes néo-libéraux et des privatisations, et pour garantir la souveraineté du peuple chilien.

Ce dimanche est un nouvel espoir pour la démocratie en Amérique latine après la victoire, la semaine dernière, du MAS en Bolivie contre les putschistes.

Le PCF tient à féliciter le peuple chilien de cette victoire. Il apporte son soutien à toutes celles et ceux qui vont maintenant travailler à la construction d’une nouvelle constitution démocratique et sociale.

Le PCF, pleinement solidaire des forces de la gauche de transformation sociale chilienne, restera vigilant devant les tentatives de la droite, de l’extrême droite et du patronat chilien de troubler ce processus populaire.

Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, député du Nord,

Paris, le 26 octobre 2020.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Bien sur Fabien Roussel a bien fait par cette courte prise de position de marquer sa position et celle de son parti sur l’ouverture au Chili pour une nouvelle constitution. Et mieux encore pour la participation populaire au sujet de sa redaction. Avec satisfaction, dont acte. Mais sur cette photo, choisie en fond je ne peux pas mais pas du tout en etre satisfait. On peut me dire que ca ne me regarde pas, n’etant plus membre du parti. Pour autant, cet espece de medaillon de faux bijou de foire, au lieu de la faucille et du marteau ne m’inspire… Lire la suite »