Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Le président Xi Jinping: « Faites savoir au monde que vous ne pouvez pas jouer avec le peuple chinois »

Xi a prononcé un important discours, mais au préalable, il avait souligné cinq domaines dans l’avancement du “socialisme avec des caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère”, parmi eux la force du parti, le bien être de la population, la paix la sécurité et la souveraineté. Dans la même logique, mais s’adressant cette fois au monde et particulièrement aux USA et aux occidentaux, le président chinois a célébré avec une solennité particulière les 70 ans de la guerre de Corée. La Chine a répondu à l’agression nord-américaine, les Etats-Unis ont été battus. Il lance un message aux Etats-Unis: nous ne voulons dominer personne, le temps de l’hégémonie est terminé, mais si l’on veut attaquer le niveau de vie du peuple chinois, venir le défier sur son territoire, nous agirons aujourd’hui comme hier et il n’y aura pas d’autre mise en garde. (note et traduction de Danielle Bleitrach)

Source: Xinhua Publié le: 2020/10/23 11:13:130


Photo prise le 24 septembre 2020 montre un « panier de fleurs » à la place Tian’anmen à Pékin, capitale de la Chine. L’exposition de 18 mètres de haut en forme de panier de fleurs est placée au centre de la place Tian’anmen comme décoration pour la prochaine fête nationale. Photo:Xinhua
 Le président chinois Xi Jinping a souligné vendredi cinq domaines dans l’avancement du socialisme avec les caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère lors d’une réunion commémorant le 70e anniversaire des Volontaires du peuple chinois (CPV) entrant sur le front coréen dans la guerre pour résister à l’agression américaine et aider la Corée. Les cinq domaines

comprennent :

— Rendre le Parti encore plus fort;

— Défendre le principe de donner la priorité à la population

— Renforcer la force nationale globale de la Chine;

— Accélérer la modernisation de la défense nationale et des forces armées;

— Sauvegarder la paix et la justice dans le monde.

Posté dans:POLITICS,SOCIETY

Une réunion marquant le 70e anniversaire des volontaires du peuple chinois entrant en République populaire démocratique de Corée pour combattre dans la guerre pour résister à l’agression des États-Unis et la Corée de l’aide a lieu à la Grande Salle du Peuple à Beijing, capitale de la Chine, Octobre 23, 2020. (Photo: Xinhua)

Presque au même moment, alors que le monde se concentrait sur le débat présidentiel théâtral aux États-Unis, à travers l’océan Pacifique a été organisée une grande cérémonie ce vendredi célébrant la victoire de la Chine dans une guerre contre l’agression américaine en Corée il y a 70 ans. A travers cette réunion, le président chinois Xi Jinping a souhaité qu’elle représente une dénonciation cinglante des forces qui cherchent à contenir le développement de la Chine et il a émis un avertissement sévère sur le fait que le peuple chinois ne devait pas être méprisé, et que toute agression contre la Chine serait traitée de front.

Le président Xi a déclaré ce vendredi 23 octobre 2020 que le peuple chinois ne resterait jamais les bras croisés alors que la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la Chine sont sapés, et si de telles situations se produisent, « ils les traiteront certainement frontalement. ».

M. Xi, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a fait ces remarques lors d’une réunion commémorant le 70e anniversaire de l’entrée de l’armée des Volontaires du peuple chinois (CPV) en République populaire démocratique de Corée (RPDC) dans la guerre pour résister à l’agression des États-Unis (1950-53) à Beijing, vendredi, à la Grande Salle du peuple.

Les analystes chinois ont déclaré que les remarques de M. Xi ce vendredi étaient similaires à celles faites par la Chine aux États-Unis avant que les « forces de l’ONU » dirigées par les États-Unis ne franchissent le 38e parallèle en 1950, montrant que les tensions actuelles entre les deux pays approchent également du bord du conflit, et si les États-Unis ne parviennent pas à éviter un nouveau conflit avec la Chine, ce sont les États-Unis qui portent la pleine responsabilité, tout comme dans la guerre d’il y a 70 ans.

À cette époque, les dirigeants chinois ont pris la décision la plus difficile de la courte histoire de la Nouvelle Chine celle d’envoyer des troupes chinoises pour aider la Corée du Nord et protéger leur patrie, pour combattre le pays le plus puissant du monde, tandis que la Chine s’efforçait de reconstruire le pays des ruines de sa propre guerre civile. Mais lorsque les intérêts de la Chine en matière de sécurité, de souveraineté et de développement seront menacés, peu importe si cela a eu lieu il y a 70 ans ou aujourd’hui, la Chine et son peuple n’hésiteront pas à riposter et à vaincre tous les envahisseurs, ont déclaré des experts chinois.

Fort & clair avertissement

Xi a également cité les remarques du défunt leader Mao Zedong comme disant que le peuple chinois ne peut pas être maltraité et il n’est pas facile de les arrêter une fois qu’ils sont énervés.

Il est nécessaire de parler aux envahisseurs dans la langue qu’ils connaissent: c’est-à-dire qu’une guerre doit être menée pour dissuader l’invasion, et la violence doit être stoppée par la violence, a déclaré Xi, ajoutant qu’une victoire est essentielle pour gagner la paix et le respect.

Xi a dit que la Chine ne cherchera jamais l’hégémonie ni l’expansion, et est fermement opposée à l’hégémonie et à la politique de puissance.

La poursuite de l’unilatéralisme, du protectionnisme et de l’égoïsme extrême ne mène nulle part. Le chantage, les blocages et la pression maximale ne fonctionneront tout simplement pas du tout. Tout acte d’hégémonie et d’intimidation ne fonctionnera nulle part, « et non seulement cela ne fonctionnera pas, mais tout cela finira par mener à l’impasse, » Xi a dit.

Lü Xiang, chercheur en études américaines à l’Académie chinoise des sciences sociales à Pékin, a déclaré au Global Times que « c’est un message extrêmement clair qui est adressé aux États-Unis, dirigé par l’administration Trump, car tous ces termes sont des symboles et des caractéristiques de la politique étrangère de l’administration ».

Outre l’avertissement, la Chine envoie également des conseils aux futurs dirigeants des États-Unis, peu importe qui deviendra président à terme, les exhortant à cesser les provocations et autres actes hostiles et à revenir à la coopération et aux échanges.

Les États-Unis ont encore une chance d’éviter de répéter leurs erreurs d’arrogance et d’hégémonie commises en 1950, a-t-il ajouté.

« Que ce soit en 1950 ou 2020, les décideurs et les élites politiques américaines ne comprennent pas la transparence stratégique de la Chine et interprèteraient facilement l’avertissement solennel de la Chine comme un « bluff ». Quand la Chine croit que ses rivaux n’écouteront pas ses avertissements, sa première frappe sera calme et invisible, ses ennemis n’obtiendront pas un autre ultimatum avant de recevoir une contre-attaque de la Chine », a-t-il dit.

Xi a déclaré que la grande guerre pour résister à l’agression américaine et à l’aide de la Corée a défié les motifs d’invasion et d’expansion de l’impérialisme et a préservé la sécurité de la Nouvelle Chine.

La guerre a également sauvé la vie pacifique du peuple chinois, stabilisé la situation dans la péninsule coréenne et maintenu la paix en Asie et dans le monde, a déclaré Xi.

Xi a déclaré que la grande victoire de la guerre pour résister à l’agression américaine et à l’aide à la Corée sera gravée à jamais dans l’histoire de la nation chinoise et dans l’histoire de la paix, du développement et du progrès de l’humanité.

Yang Xiyu, chercheur principal à l’Institut chinois d’études internationales à Pékin, a déclaré au Global Times que c’est la première guerre que la République populaire de Chine a été obligée de combattre afin de sauvegarder la justice internationale et la sécurité nationale.

L’esprit de la guerre est toujours d’actualité dans le monde d’aujourd’hui avec une instabilité stratégique croissante, des risques croissants de guerre et une hégémonie rampante des États-Unis, a déclaré Yang.

« on ne supplie pas la paix ; elle doit être maintenue en soutenant la justice et en osant se battre. En poursuivant l’esprit du passé, nous pouvons préserver la paix qui nous est plus précieuse aujourd’hui », a déclaré Yang.

« À l’heure actuelle, la situation dans le Pacifique occidental et en Asie ressemble de plus en plus à celle de 1950 avant la guerre. La Chine a subi de fortes pressions stratégiques de multiples directions et les États-Unis sont une source clé de toutes les tensions », a déclaré Zheng Jiyong, directeur du Center for Korean Studies à l’Université Fudan de Shanghai, au Global Times Par conséquent, soulignant l’importance d’hériter de l’esprit de la guerre que la Chine a gagnée contre les États-Unis il y a 70 ans a une valeur et une importance irremplaçables face aux défis d’aujourd’hui, a noté Zheng.

« Le discours de Xi a indiqué que la Chine a fermement fermé une porte de l’unilatéralisme et de la pression extrême, mais a gardé la porte du multilatéralisme et du dialogue largement ouvert », a déclaré Yang.

«J ‘espère que les deux candidats à l’élection présidentielle américaine recevront clairement le message, et il n’est pas trop tard pour établir des liens bilatéraux après leur élection. Si leur prise de décision est détournée par un petit groupe d’extrémistes conservateurs anti-chinois, cependant, ce serait un désastre pour les États-Unis », a ajouté M. Lô.

Les analystes chinois du développement et de la sécurité ont déclaré que Xi a souligné l’importance du développement social et économique dans son discours sur l’environnement mondial complexe actuel et l’importance du développement de la Chine.

Un jour avant le discours de Xi, les autorités ont annoncé que la Chine réfléchit à des amendements à sa loi sur la défense nationale au milieu des profonds changements dans le monde au cours des deux dernières décennies en ajoutant des formulations clés, y compris des menaces pour les intérêts du pays de développement, comme raisons de la mobilisation de la défense, et l’implication dans la gouvernance de la sécurité mondiale.

Xi a déclaré vendredi que tout au long de la guerre, la Chine a prouvé, une fois de plus, que la justice finira par vaincre l’hégémonie, et la paix et le développement ne sont que des tendances imparables de l’histoire.

Yang a déclaré que l’importance de la sécurité de la défense nationale pour le développement économique est plus importante aujourd’hui dans un contexte de risques croissants de guerre et d’instabilité stratégique.

L’ère actuelle traverse en fait une période de transformation en termes d’ordre international détenu depuis 1945, et chaque fois que l’ordre international change, il conduit souvent à la guerre, at-il dit.

Le développement de la Chine exige également une sécurité nationale renforcée comme garantie, et l’intégration de plus en plus profonde de l’économie chinoise dans la mondialisation impose des exigences plus élevées en matière de sécurité de la défense nationale, a déclaré M. Yang.

La Chine a souligné son développement pacifique, et a souligné qu’elle ne cherchera pas l’hégémonie comme certains pays occidentaux l’ont affirmé dans une tentative de le salir délibérément et de le diaboliser, a déclaré Yang.

Commémoration nationale Vendredi matin, des paniers de fleurs ont été présentés au cimetière des martyrs de l’armée des Volontaires du peuple chinois (CPV) à Shenyang, dans la province du Liaoning, dans le nord-est de la Chine, et à la Tour commémorative commémorant la guerre pour résister à l’agression américaine et à l’aide de la Corée, dans la ville de Dandong, frontalière de la Corée du Nord, vendredi.

Le 19 octobre 1950, comme l’a demandé la RPDC, des centaines de milliers de forces du CPV ont traversé le fleuve Yalu, la frontière sino-rpdc, pour aider à la lutte dans la péninsule. Le CPV a lancé et remporté sa première bataille le 25 octobre contre un bataillon de troupes sud-coréennes. En 1951, le Comité central du Parti communiste chinois a décidé de commémorer la guerre chaque année à la date du 25 octobre.

Un film à succès pour commémorer la guerre – le Sacrifice – qui devrait battre le record pour le box-office chinois en 2020, a également été publié vendredi, avec des observateurs prédisant que le box-office du film dépassera 100 millions de yuans (15 millions de dollars) sur son premier jour.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments