Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Algérie : Non au fascisme islamiste


Amin Zaoui
: professeur de lettres à l’université d’Alger

En hommage à Samuel Paty enseignant d’histoire et géographie qui a été décapité hier par un terroriste islamiste au collège du Bois-d’Aulne à Conflans (France).

Le terrorisme a bel et bien un nom bien précis, mais il n’a plus d’adresse. La main sanguinaire de cet islamiste qui a assassiné cet enseignant en France est la même que celle qui assassiné Tahar Djaout, Rabah Asselah, Djlillali Lyabes, Belkhenchir (à Alger), Alloula, Bekhti Benaouda, Rachid Baba Ahmzd (à Oran), Faradj Fouda au Caire, Choukri Belaid (à Tunis), Mahmoud Taha (à Khartoum), Hussein M’roua et Mehdi Amel (à Beyrouth)… et la liste est longue

.Faisons barrage à cette idéologie fasciste.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Je crois savoir qu’il faut en revenir au fondamental ! En Tchétchénie la population y est musulmane dans sa majorité. La Russie y fit une chasse aux djihadistes faisant des victimes des deux côtés d’ailleurs bien plus que chez nous ! Pour finalement être muselée par une importante traque anti-terroriste . Partant il est bien évident que beaucoup se sont enfuient pour le djihad en d’autres pays et notamment en Syrie qui aidée par la Russie mis fin à ce terrorisme. La France fit partie de l’intervention armée de soutien auprès des djihadistes sans que l’on sache bien où elle en est… Lire la suite »