Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Loukachenko a demandé à Macron de suivre ses propres conseils et de céder le pouvoir aux “gilets jaunes”

Le président français Emmanuel Macron aurait dû quitter son poste après les protestations des «gilets jaunes», a déclaré le président biélorusse Alexandre Loukachenko, commentant l’appel du dirigeant français à démissionner de son poste de chef de l’Etat. Il est vrai chacun l’aura noté que le président français se désintéressant de plus en plus du foutoir qu’il a créé en France a décidé d’aller dispenser ses conseils, voire ses réprimandes partout de la Biélorussie au Liban (note de Danielle Bleitrach et traduction de Marianne Dunlop)

27 septembre 2020

Texte: Alexey Degtyarev

https://vz.ru/news/2020/9/27/1062524.html

«En tant que président du pays, partant des principes de M. Macron lui-même (énoncés dans sa déclaration-appel à la démission), je tiens à dire que le président de la France, suivant sa propre logique, aurait dû démissionner il y a deux ans – alors que dans les rues de Paris commençaient à défiler les “gilets jaunes”. Les années passent, les «gilets» sont toujours dans les rues, M. Macron, étonnamment, est également toujours au pouvoir, et la France est devenue un pays où les manifestations de masse sont devenues monnaie courante », a dit Loukachenko,cité parBelTA.

Le dirigeant biélorusse a rappelé qu’en France il y a aussi des problèmes avec le mouvement BLM et que des manifestations musulmanes éclatent. Minsk est prêt à devenir une plate-forme de négociation pour le transfert pacifique du pouvoir de Macron à l’un des groupes ci-dessus, a déclaré Loukachenko.

Aussi, Loukachenko, “en tant que politicien”, a conseillé à Macron de s’impliquer dans les affaires intérieures de la France et de commencer par résoudre les problèmes de son pays.

P.S. Certes le péché mignon de Loukachenko c’est que de temps en temps son côté matois vire franchement au lourdaud… ainsi il a cru bon de clore ces plaisantes remarques que l’on appuie fortement Marianne et moi par un conseil intime à Macron : celui de ne pas s’intéresser de trop près à la charmante candidate biélorusse dissidente parce qu’autrement il aurait des ennuis avec madame Macron. Ce qui a provoqué un tollé chez les Russes qui ont dit à Loukachenko ce qu’ils pensaient de sa remarque et qu’il risquait de se mettre à dos tous les Français qui sont des gens chevaleresques et qui se croiront obligés de soutenir leur président accusé injustement de vouloir séduire une femme. Entre nous, les Russes nous fantasment, on s’en moque complètement.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Danielle as tu lu l’article d’Olivier Foreau? Les deux articles mis l’un à côté de l’autre on aurait une très belle image de l’incompétence du président français et de son équipe. Ce qui semble évident c’est que l’humour corrosif démontre entre les lignes que l’UE comme Macron ne supportent pas l’existence d’un pays socialiste de quelques rouges qu’ils soient (pour les nuances voir la carte du covid en France).Il semble que le président français soit se prend une grosse tête, soit est sous amphétamines, soit est payé pour gesticuler comme le pantin qu’il est à la solde des quelques dictatoriaux… Lire la suite »

Extra ces coups de craquettes à Macron que j’apprécie même si c’est imparfait car vaut mieux toujours répondre comme on le mérite que de se réfugier dans le mutisme, d’ailleurs spécialité à l’occidentale depuis toujours !