Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Dmitri Novikov sur la première chaîne: “Le totalitarisme nous vient de l’Occident”

Cette réflexion sur les normes du cinéma des Etats-Unis fait songer à celles d’Adorno et Horkheimer dans La dialectique de la raison, dans le chapitre intitulé: la production industrielle des biens culturels: “c’est uniquement parce que les individus ont cessé d’être eux-mêmes et ne sont plus que les points de rencontre des tendances générales qu’il est possible de les réintégrer tout entier dans la généralité“(1), la désignation est alors le fascisme qui dévoile “le caractère fictif qu’a toujours eu l’individu à l’époque bourgeoise“. Imposer le normatif qui caractérise la production hollywoodienne à l’ensemble de la planète fait passer de l’écran à l’expédition punitive pour n’avoir pas respecté les mœurs légitimes des sociétés occidentales, “la communauté internationale” fréquemment invoquée devient comparable au jury de l’attribution des Oscar qui n’est qu’un nouvel avatar du code Hayes de censure. Notons que ce que propose Xi Jinping à savoir une communauté de destin qui s’entendrait sur quelques priorités communes, la nourriture, la santé, la sauvegarde de la planète et qui laisserait se développer les choix culturels de chaque nation va à l’encontre de cet impérialisme impérial (2). (note de Danielle Bleitrach et traduction de Marianne Dunlop)

Imposer des normes raciales et sexospécifiques mal comprises à la culture et à la société dans son ensemble n’étend pas, mais restreint la liberté. Cette opinion a été exprimée par le vice-président du Comité central du Parti communiste Dmitri Novikov dans le programme “Time will show”. 

https://kprf.ru/party-live/cknews/197161.html

Sergey Kozhemyakin
2020-09-14

Les spéculations occidentales sur la tolérance ont atteint un nouveau seuil. Récemment ont été publiés de nouveaux critères pour la nomination au premier prix du film “Oscar”. Selon les règles développées, des représentants des minorités raciales ou ethniques, des adeptes d’orientation sexuelle non traditionnelle, etc. doivent nécessairement participer au film. Les thèmes des œuvres d’art cinématographique doivent également être appropriés. 

Les invités du programme ont partagé leur attitude face à de telles initiatives. Comme l’a souligné Dmitri Novikov, le problème dépasse largement les frontières de la culture et reflète les processus caractéristiques de l’ensemble de la société occidentale. «Vous devez d’abord comprendre l’ampleur du danger», dit-il. – Quand, à vingt ou quinze ans, j’étais profondément convaincu qu’il n’y avait pas de véritable liberté d’expression aux États-Unis, cela pouvait être attribué à l’impact de la propagande soviétique. Mais le temps a passé et je n’ai accumulé que des faits qui confirment que là-bas il n’y a vraiment pas de démocratie et de liberté réelles ».

Désormais, a poursuivi le vice-président du Comité central du Parti communiste, la liberté d’expression et la démocratie connaissent des attaques brutales comme jamais auparavant. «Ce qui se passe actuellement, en particulier, signifie la privation totale de la liberté professionnelle d’une personne. Je suis historien de formation, mais je peux, si je le souhaite, obtenir une deuxième formation en tant que réalisateur. Et imaginons que je décide de combiner les deux métiers et de faire un film historique. Maintenant, il s’avère que je ne peux pas faire un film adéquat sur la vie des Vikings. Ou regardons la même Amérique précolombienne. Les Indiens doivent donc être noirs dans ce film? Ou les campagnes de Svyatoslav … Ma liberté devient tellement limitée par ces cadres qu’il s’agit d’un véritable totalitarisme », a déclaré Dmitry Georgievich. Et il ne faudrait surtout pas ignorer ces tendances, a-t-il noté, parce que le cinéma américain établit à bien des égards la matrice de la culture mondiale moderne. 

La deuxième partie de l’émission traitait d’un incident monstrueux aux États-Unis. La police a ouvert le feu sur un adolescent de 13 ans atteint d’autisme. Tout le “crime” était que le garçon avait peur et a tenté de s’enfuir. Commentant cette situation, Dmitri Novikov a noté qu’elle combinait bizarrement un sentiment de permissivité d’une personne avec une arme à feu et un sens incompris du devoir professionnel: “Les policiers américains sont formés d’une certaine manière et prêts à remplir leurs fonctions.” Selon Novikov, “tous ces faits entraîneront un déséquilibre supplémentaire dans le système”. Comme l’a déclaré le vice-président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie: «Tant le cas d’un adolescent que l’imposition d’une nouvelle matrice de non-liberté et d’injustice conduiront au fait que d’autres catégories de la population vont certainement protester contre cette matrice. Cela menacera également le système de déséquilibre. “

Dans le même temps, Dmitri Georgievich n’était pas entièrement d’accord avec la position exprimée par Kira Sazonova, professeur agrégé au Département d’État et des disciplines juridiques de l’Académie présidentielle russe de l’économie nationale et de l’administration publique. À son avis, les agendas de la politique intérieure et étrangère des États-Unis présentent des différences cardinales, et en imposant des «normes de démocratie» au monde entier, le pays lui-même ne correspond pas à ces normes. «Ces élites américaines, qui ont longtemps imposé une politique de chaos contrôlé à l’extérieur, sont si habituées à opérer avec ces mécanismes qu’elles commencent à utiliser les mêmes mécanismes à l’intérieur des États-Unis afin de consolider leur domination économique, politique et culturelle pour l’éternité», a souligné Dmitri Novikov, rappelant les protestations de ces derniers mois aux États-Unis.

(1) Pour ceux qui par hasard n’ont pas lu la dialectique de la raison, je leur conseille de se jeter sur ce livre fondamental. paru chez tel. Gallimard. 1974, pour la traduction française.

(2) Xi Jinping, construisons une communauté de destin pour l’humanité, recueil de discours traduit en français. 615 pages. Ce n’est pas tous les jours que l’on vous conseillera comme des lectures complémentaires la dialectique de la raison, le chef d’œuvre de l’école de Francfort et les morceaux choisis de Xi Jinping à partir d’une réflexion sur la culture américaine du vice président du comité central du parti communiste de la fédération de Russie. C’est ce qui fait de ce blog un lieu de rencontre peu commun.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments