Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Trump se vante de l’arme nucléaire ‘Quelque chose dont vous n’avez même pas vu ou entendu parler’ dans Woodward Book

pas très rassurant tout cela même si Trump est le hâbleur que l’on sait …

12/09/2020

Le 9 septembre 2020

Des extraits du prochain livre du journaliste Bob Woodward « Rage » incluent des commentaires du président américain Donald Trump sur le fait que le Pentagone dispose d’un système d’armes nucléaires « Quelque chose dont vous n’avez même pas vu ou entendu parler ».

Mercredi, le Washington Post, dont Woodward est rédacteur en chef adjoint, a publié des extraits du prochain livre du journaliste sur la présidence Trump.

La déclaration sur un système secret d’armes nucléaires intervient dans une section dans laquelle Trump discute de la période de sa présidence en 2017, lorsque les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) semblaient au bord de la guerre.

« J’ai construit un système nucléaire – un système d’armes que personne n’a jamais eu dans ce pays auparavant. Nous avons des choses dont vous n’avez même pas vu ou entendu parler », a déclaré M. Trump à Woodward, ajoutant que les États-Unis avaient « des trucs » dont le président russe Vladimir Poutine et le président chinois Xi Jinping « n’avaient jamais entendu parler auparavant ».

« Il n’y a personne – ce que nous avons est incroyable », a-t-il dit.

La remarque a attiré l’intérêt de certains lecteurs, qui ont réfléchi à ce à quoi Trump pourrait faire référence à – ou, en effet, si ses déclarations étaient exactes s. Trump est connu pour exagérer en matière de technologie militaire, du missile hypersonique « super duper » qu’il prétendait être 17 fois plus rapide que les armes actuelles à sa croyance persistante que le F-35 Joint Strike Fighter est en fait invisible à l’œil humain, et pas seulement aux réseaux radar ennemis.

James Acton, le co-directeur du Carnegie Endowment for International Peace’s Nuclear Policy Program, a déclaré sur Twitter mercredi que Trump aurait pu faire référence à la W76-2, une ogive nucléaire à faible rendement dont la fabrication a été ordonnée par la Maison Blanche dans le 2018 Nuclear Posture Review.

Le W76-2 a un rendement déclaré de seulement 5 kilotonnes – un tiers de la puissance de la bombe qui a détruit Hiroshima, au Japon, en août 1945. Lorsque le Nuclear Posture Review a été publié en février 2018, la suggestion a suscité une condamnation généralisée, car l’option d’un dispositif nucléaire à faible rendement pourrait rendre l’utilisation de l’arme plus acceptable pour la Maison Blanche.

Lorsque les chefs d’état-major interarmées ont accidentellement publié un document intitulé « Armes nucléaires : planification et ciblage » en juin 2019, cette crainte est devenue beaucoup plus palpable.

Le document, qui a été rapidement retiré mais conservé par la Fédération des scientifiques américains, décrit comment les commandants pourraient introduire des armes nucléaires dans un théâtre d’opérations àtravers lesquels ils « pourraient créer les conditions pour des résultats décisifs et le rétablissement de la stabilité stratégique ».

Puis, le mois dernier, le Centre des armes nucléaires de l’US Air Force a publié une demande d’information pour les entrepreneurs ayant des idées sur les mises à niveau hypersoniques des missiles balistiques intercontinentaux, que les États-Unis utilisent pour livrer des frappes nucléaires. Interrogé à ce sujet, l’armée de l’air a rapidement retiré l’avis et a assidûment nié la poursuite d’une arme nucléaire hypersonique, pointant du doigt les engagements existants de ne pas le faire.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Mouais malheureusement ça me fait pense au documentaire Menace d’une guerre contre la Chine de John Pilger. Vous avez une version française à cette adresse :https://www.youtube.com/watch?v=-zDpKZdlphs&list=WL&index=4&t=0s

Je ne peux m’empecher de relier cet article au precedent “Churchill et le bombardement de l’URSS”. L’imperialisme est bien le cancer de cette planette. Et je vois bien que la coexistance “pacifique” proposee par l’URSS en son temps fut une erreur.Et meme monumentale.