Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Le gouvernement américain envisage d’interdire aux membres du Parti communiste chinois d’entrer dans le pays

Toujours plus délirant, le maccarthysme comme argument électoral pour un pouvoir incapable de faire face à ses problèmes internes. Trump vient d’ailleurs de donner une interview à Fox New où il a atteint un sommet dans le genre, Biden étant quasiment devenu l’otage des communistes comme Sander.(note et traduction de Danielle Bleitrach)

Après que le gouvernement des États-Unis a annoncé des restrictions sur l’octroi de visas d’entrée aux employés des entreprises technologiques chinoises dans le pays, de nouvelles sanctions à cet égard pourraient être adoptées. L’administration Donald Trump envisage maintenant d’empêcher les membres du Parti communiste chinois d’entrer aux États-Unis. C’est un autre chapitre dans les relations tendues entre les deux pays. 

“Les États-Unis d’Amérique ont longtemps été une lueur d’espoir pour les peuples les plus opprimés du monde et une voix pour ceux qui ont été réduits au silence. Nous avons été particulièrement sincères au sujet des violations des droits de l’homme commises par le Parti communiste chinois, qui font partie des Aujourd’hui, le Département d’État impose des restrictions de visa à certains employés d’entreprises technologiques chinoises qui apportent un soutien matériel aux régimes qui pratiquent des violations des droits de l’homme dans le monde », indique une note du gouvernement américain.

Selon le New York Times, en plus de ces restrictions sur les entreprises technologiques, il existe un projet en cours qui révoquerait les visas pour les membres du Parti communiste chinois et leurs familles. La mesure pourrait être appliquée à 92 millions de membres du parti. L’interdiction serait similaire à celle qui a été imposée aux ressortissants de pays à majorité musulmane en 2017, empêchant l’entrée d’étrangers considérés comme «nuisibles aux intérêts» des États-Unis.

Le procureur général américain William Barr a récemment accusé le Parti communiste chinois d’essayer de parvenir à une domination économique, politique et culturelle. Selon lui, la stratégie est encouragée par Hollywood, les entreprises de haute technologie et les chefs d’entreprise américains, qui feraient pression en faveur de Pékin. “L’ambition ultime des dirigeants chinois n’est pas de négocier avec les Etats-Unis. C’est d’envahir les Etats-Unis”, a-t-il déclaré dans un discours.


Sources: The Guardian et New York Times

Image: humphery / Shutterstock.com

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments