Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

La Chine a expliqué à l’Europe et aux États-Unis les tendances de l’ère moderne

Vu de Russie… traduit par Marianne Dunlop pour histoireetsociete

29 juin 2020

Texte: Anton Nikitine

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a commenté une déclaration du secrétaire d’État américain Michael Pompeo selon laquelle les États-Unis et l’UE ont créé un format permanent de consultations pour discuter de la “menace chinoise”.

«Le développement de notre pays offre au monde une opportunité et ne constitue une menace pour personne. La Chine ne s’oppose pas au développement des relations entre l’Europe et les États-Unis. Nous espérons que toutes les parties, y compris l’UE et les États-Unis, considéreront rationnellement le développement de la Chine, et nous exprimons l’espoir que l’Europe et les États-Unis prendront plus de mesures qui promeuvent les intérêts de la paix, de la stabilité et de la prospérité mondiales et ne seront pas dirigées contre des tiers » déclarele ministère des Affaires étrangères de Chine cité parTASS.

«La paix, le développement et la coopération sont les tendances de l’ère moderne. Nous défendons la construction d’un nouveau type de relations internationales fondées sur les principes de respect mutuel, de justice et de coopération mutuellement bénéfique. La Chine a toujours été un partisan de la mondialisation, elle a toujours contribué au développement de la paix et à la protection de l’ordre international », indique le document.

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, s’exprimant jeudi devant le German Marshall Fund à Bruxelles, a déclaré que l’UE et les États-Unis avaient créé un nouveau format permanent de consultations politiques pour discuter de la menace chinoise.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments