Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Lénine à Seattle est toujours debout parce qu’Ilitch est juste..

Darya Mitina

Une fièvre iconoclaste semble s’être emparée des Etats-Unis et qui s’attaque même aux pères fondateurs qui ont encouragé l’esclavage. En revanche, le monument de 5 mètres à Lénine à Seattle est bien là et personne n’y touche parce qu’Ilitch est juste disent avec satisfaction les Russes.

Ce monument à une histoire, à la fin des années 80, le sculpteur Emil Venkov avait créé un Lénine dans la ville tchèque de Poprad. Quelques temps après, le socialisme en Tchécoslovaquie était démantelé, et certains s’en prenaient à Ilitch. Le citoyen américain Lewis Carpenter, qui enseignait l’anglais à Poprad, s’est adressé aux autorités de la ville et a demandé de ne pas tomber dans le vandalisme et de laisser intact le monument à un grand homme. Les autorités de la ville ont refusé de laisser la sculpture, mais ils ont offert à cet Américain de l’acheter pour 13 mille dollars.

Il fallait lui faire traverser la mer, et le transport de Lénine vers les États-Unis a augmenté le prix et il a également dû payer pour la couper en morceaux pour l’emballage. Carpenter s’est endetté. Pendant plusieurs années, Ilyich a vécu près de Carpenter dans la cour de sa maison en bonne intelligence et après la mort du dernier dans un accident, le conseil municipal de Seattle a installé le monument au coin de l’avenue Evanston et de la 36ème rue. Le tourbillon révolutionnaire actuel ne s’en est pas pris à lui et il est peu probable qu’il lui fasse du mal : Ilyich est un homme droit.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments