Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

L’étincelle de Minneapolis par Atilio A. Boron

s’il y a un problème de couleur aux Etats-Unis c’est le “blanc”, mais celui-ci fait d’une problème de classe un problème de race c’est ce que nous dit le sociologue marxiste argentin Atilio A.Boron (note et traduction de danielle Bleitrach)

| 06/03/2020 | Etats-UnisSources: Rébellion – Photo: Protestation contre le meurtre de George Floyd, Houston (Texas), 29 mai 2020. Photo de Mark Felix / AFP / Getty

Les Afro-Américains sont structurellement défavorisés par les Blancs: faibles revenus, moins d’éducation et chômage plus élevé, formant un cercle vicieux hérité de la longue histoire de l’esclavage et dont les ombres sont projetées jusqu’à nos jours.

En 1944, Gunnar Myrdal, un Suédois qui avait reçu le prix Nobel d’économie, a écrit un livre intitulé “The American Dilemma” pour démêler les racines du soi-disant “problème noir” aux États-Unis. Ses recherches ont montré que les Afro-Américains étaient perçus et traités par les Blancs – à l’exception d’un secteur qui ne partageait pas cette croyance – comme une «race inférieure» à laquelle la jouissance des droits prétendument garantis par la Constitution leur était refusée. C’est pourquoi les Afro-Américains étaient structurellement désavantagés par les Blancs: de faibles revenus, moins d’éducation et un chômage plus élevé ont construit le tissu profond d’un cercle vicieux hérité de la longue histoire de l’esclavage et dont les ombres sont projetées jusqu’à nos jours. Myrdal a conclu son étude en disant que les États-Unis avaient un problème, mais c’était une couleur différente: le blanc. Une population vilipendée, attaquée et discriminée qui, même après un siècle d’esclavage aboli, a dû lutter contre la culture de l’esclavage qui a longtemps survécu à la suppression de cette institution.

    Le rapport du US Census Bureau 2019 confirme la validité de ce diagnostic à distance par Myrdal en montrant que si le revenu médian des ménages américains était de 63 179 $ et celui des ménages «blancs» était de 70 642 $ celui des Afro-Américains Il s’est effondré à 41 361 $ et celui des «Hispaniques» a chuté mais est resté à 51 450 $. Les Blancs représentent 64% du pays, mais 30% de la population carcérale; les Noirs représentent 33% des détenus, alors qu’il forment 12% de la population. 72% des jeunes blancs qui terminent leurs études secondaires entrent dans un établissement d’enseignement supérieur cette même année, ce que seulement 44% des Afro-descendants font. Les révoltes récurrentes de ce groupe ethnique opprimé témoignent de l’échec des mesures timides adoptées pour l’intégrer. »La pandémie de Covid-19 a aggravé la situation, mettant en évidence la discrimination scandaleuse qui existe: le taux de mortalité général pour ce virus est de 322 par million d’habitants et tombe à 227 pour les blancs, mais il augmente fortement chez les noirs à 546 par million. Et la dépression économique que la pandémie a alimentée de façon exponentielle a des Afro-descendants parmi ses premières victimes. 

    Cette combinaison explosive de circonstances n’avait besoin que d’une étincelle pour mettre le feu à la prairie. Le meurtre de George Floyd aux mains de la police de Minneapolis, filmé minute par minute et diffusé en quelques instants, a fourni à cet ingrédient les résultats déjà connus. La stupidité criminelle d’un Trump malade mental à l’origine de plus de cent mille morts à cause de son déni et de l’abîme économique qui s’est ouvert à ses pieds cinq mois avant l’élection présidentielle a fait le reste. Dans un tweet, il a menacé les manifestants de «recevoir une balle» si les troubles persistaient, tout comme les esclaves du sud du XIXe siècle. Signes sans équivoque d’une fin de cycle, avec violence déclenchée, pillages et couvre-feux contestés dans les grandes villes. 

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
Oldest
Newest
Inline Feedbacks
View all comments

sur Arte en replay « Je ne suis pas votre nègre «  , film sur Alec Baldwin , il expliquait si bien le problème de la classe blanche , le problème n est pas ceux de couleurs mais bien la classe capitaliste blanche , imperialiste, colonisatrice, prédatrice et qui justifie ses actions suivant les cas et opportunités sous des prétextes religieux, ou racistes, ( les autres étant des sous hommes) , ou de nos jours sous prétexte d apporter ou renforcer ou sauver la démocratie ………leurs actions leur explosent à la gueule chez eux , en ce moment. Le rêve américain… Lire la suite »

Oups ! Erratum , l heure tardive ? Bien sûr il ne s agit pas d Alec Baldwin mais de James, A. Baldwin