Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Des soldats arrivent à Minneapolis avec ordre de tirer

La colère contre le racisme et au-delà déferle aux Etats-Unis, il n’y a pas d’issue politique en vue … L’alternative Trump-Biden ne mène nulle part… Et le fasciste qui dirige les Etats-Unis jette de l’essence sur les flammes, comme il le fait sur la planète avec l’accord du gouvernements français, de nos médias…
Des militaires et des policiers patrouillent dans les rues de Minneapolis alors que plusieurs bâtiments brûlent, incendiés lors des manifestations contre la mort de George Floyd

Des militaires et des policiers patrouillent dans les rues de Minneapolis alors que plusieurs bâtiments brûlent, incendiés lors des manifestations contre la mort de George Floyd   –   Copyright   David Joles / Star Tribune / AP

Derek Chauvin , le policier accusé du décès de George Floyd , est accusé de meurtre au troisième degré. Annonce faite par le procureur du comté de Hennepin au Minnesota , États-Unis . Le policier est en détention.

Rien nela population de la capitale de l’Etat. Minneapolis est une ville en état de siège , après que des protestations contre la mort de George Floyd ont mis le feu à plusieurs bâtiments. La ville a été convulsée après la libération des images de la mort du citoyen noir de 46 ans, asphyxié par le genou d’un policier alors qu’il était immobilisé au sol.

La présence des forces de sécurité dans les rues a augmenté et une équipe de la chaîne de télévision CNN a même été encerclée et détenue. Les raisons de l’arrestation n’ont pas été présentées, mais le journaliste a été libéré entre-temps et a reçu des excuses officielles du gouverneur de l’État du Minnesota.

De Washington, au lieu d’appels à la sérénité, .Donald Trump, affirme que les responsables de l’outrage sont des bandits et annonce qu’il a envoyé l’armée pour soutenir le gouverneur avec un avertissement: “lorsque le pillage commence, le tir commence”.

Twitter via AP
Message signalé par Twitter pour contenir l’appel à la violence sur Twitter via AP

Le message a été signalé par Twitter comme une violation des règles du réseau social, pour glorifier la violence. La société affirme qu’elle a décidé de ne pas censurer les propos du président des États-Unis car elle considère qu’ils ont un intérêt public.

500 soldats de la Garde nationale sont arrivés à Minneapolis. Ils rejoignent les centaines de policiers locaux et étatiques présents dans les rues de la ville.

Dans tout le pays, les manifestations de condamnation de l’action policière se multiplient.

Beautiful, organized, extended moment of silence in Minneapolis. These moments hardly make the news. ⁣⁣Repost from my friend @mysonnenygeneral⁣・・・⁣#LiveFromTheFrontLine … Minneapolis Protest .Moment of Silence For #GorgeFloyd #SayHisName

Publiée par Shaun King sur Samedi 30 mai 2020
Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments