Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Ils se croient tous sur un plateau de télé…

Une tradition bien française que ces passions vaines… Souvenez-vous l’affaire du voile. Il suffisait qu’une grève menace dans l’éducation nationale pour que le pouvoir demande à ses copains de l’ambassade du Maroc d’envoyer dans un lycée deux Belphegor. Le lycée choisi était dirigé par un proviseur socialiste, radical genre troisième république, et c’était parti… la France ne s’occupait plus que de ça..Il y a eu une variante avec le maillot style scaphandrier pour les mêmes…La Corse était au bord de l’explosion,

Il y a eu aussi le RIC, le Référendum d’initiative populaire parti comme par hasard de l’extrême-droite à la Soral, bref de Chouard. Et aussitôt voilà dans le camp que tout devrait unir, les pour et les contre, étant bien entendu que tout cela ne mène nulle part… Mais chacun y joue son être…Les gloires d’extrême-droite des réseaux sociaux ont le chic pour lancer des opérations dévoiement d’une saison, le temps de diviser un mouvement, mais la gauche débile n’est pas la dernière à saisir la balle au bond. Souvenez-vous aussi de ce moment grandiose ou au lieu de nous intéresser à ce qui se passait en Chine, à l’épidémie, nous pensions que l’asiate adorait porter un masque et nos passions féministes était exaspérées par une bande de bobos nous invitant à faire la peau à Polanski. L’Humanité qui n’en rate pas une à sa une exhibait fièrement ces fofolles le poing levé, rendez-vous ce soir aux Césars… ou encore les mêmes nous invitaient à défiler pour le voile, le thème des passions recyclées…

Les pour, les contre parler pour ne rien dire et surtout ne rien faire,
Depuis des mois, y a la chloroquine, les pour les contre avec au centre un mégalo lui aussi proche d’Onfray et de ceux qui font le buzz en lançant des leurres… Pourquoi des gens de gauche, des communistes se croient-ils obligés de ne s’intéresser qu’à ça , de ne parler que de ça? Mystère, l’anti-système? la méfiance qui a remplace l’analyse concrète d’une situation concrète. Le complot des grands initiés devinez lesquels remplaçant le capital… Et puis tout à coup j’ai compris, ils reproduisent BMTV, le chaînes dite d’information en boucle… Ils répètent à satiété ce que dans ce lieu, des gens qui ignorent doctement ce dont ils parlent, nous incitent à dire… Pour contre, on ne parle que de ça rien d’autre ne prend…

Et si on lançait une campagne pour le blocus à Cuba, pour Renault, pour la prochaine manif des infirmières? Rien de tout cela, chloroquine vous dis-je je n’en démords pas… tu es contre salaud, soutien de l’industrie pharmaceutique, tu es pour imbécile irrationnel… et le temps passe… Sur Cuba, les infirmières on est tous d’accord,inutile d’en parler, la démocratie, c’est le pour le contre autour du vide… notre impuissance transformée en liberté… comme toutes ces célébrations tronquées, la résistance, la sécurité sociale, sur tout ne pas dire qu’ils étaient “staliniens” et ce que cela impliquait… Inventer Marx, Aragon, pour ne rien dire de l’histoire du PCF et le reste suit dans la fin des enjeux.. nous ne sommes pas des égaux mais des conformes.


Maintenant voilà J.M.Bigard pour faire peuple et quel peuple, celui dont le capital rêve, réac, vulgaire… Et comme par hasard Macron vient donner un coup de main aux opérations en question.. Après Raoult Bigard et n’en doutez pas ils vont suivre.. Pendant que la situation économique, les rapports internationaux en sont à la catastrophe imminente, une guerre financière dans laquelle disparaîtront pensions, salaires, emplois, que non monsieur Bigard serez vous candidat ? ..

De quoi tout cela nous parle-t-il, pas de peuple, non de gens tous plus malheureux les uns que les autres de ne pas accéder à la culture petite bourgeoise de la télé, tous en train de se fondre dans cette uniformité vulgaire qui représente le politique, le pouvoir… Sainte Roselyne Bachelot et les autres priez pour vos émules, pour ou contre qui s’en souvient… Tous en pleine compétition pour être aussi cons que les “experts” qui se disputent sur les plateaux. les réseaux sociaux ne sont qu’un gigantesque plateau de télé, le peuple réduit aux ragots…


C’est le contraire de ce à quoi j’ai cru adhérer, de ces mouvements capables d’atteindre l’épopée… qu’est ce que je fous là… j’attends que ça leur passe, mais ça ne leur passera pas…


Tu parles d’un après…
danielle Bleitrach

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Merci Danielle.

ci qui semble n’être qu’un coup de gueule m’a remis les idées en place:

 la méfiance qui a remplace l’analyse concrète d’une situation concrète”

c’est bon je me replonge dans l’antiduhring.

amitiés

Yan Duo

Les idées clivantes font vendre. C’est notamment ce qu’a compris l’algorithme de Facebook, qui met ces thèmes en avant et réduit les idées complexes. Et BFMTV. Et nos citoyens plus atomisés par le recul des partis ouvriers et des syndicats, plus individualisés par le recul de la grande entreprise et la montée de la consommation de masse et d’ostentation, sont hélas friands de ces clivages qui entretiennent les frustrations et les envies. Toute la propagande de Trump est ainsi, cibler un “nous” présenté comme victime (victime de “les autres”, souvent plus pauvres que “nous”), et désirant un sursaut national (idem… Lire la suite »

Les plateaux télé? Un immense nombril à la con, pour des minables trous du c….qui se croient utiles, ils existent parce que ce sont des guignols manipulés qui ânonnent le même discours des puissants, 365 jours par an!

L’inculture civique à l’état brut.