Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Si on laisse faire, est-ce que la scission du PCF est évitable ? Rendez-vous en décembre…

En décembre, il faut que pour la fraction qui s’est constituée autour de Pierre Laurent, l’adhésion du PCF à “l’internationale progressiste”devienne un fait. Ce n’est donc pas un hasard si le secteur international ne signe aucune pétition des partis communistes, mais cela correspond bien à une stratégie à travers laquelle ils iront de toute façon vers la scission, l’enjeu étant d’emporter un maximum d’un parti qu’ils auront par ailleurs frappé d’inertie.

En décembre prochain, c’est-à-dire au moment où sera célébré le centenaire du PCF sera lancé à partir des Etats-Unis mais aussi avec des antennes en Europe une internationale “progressiste”. Ce lancement aura lieu sous l’égide de Bernie Sanders en liaison pour l’Europe avec Yanis Varoufakis. Ce dernier, fondateur et leader de DiEM2 et Bernie Sanders ont fait déjà une déclaration appelant à la création d’une internationale progressiste pour combattre et battre l’internationale réactionnaire située à la Maison Blanche. Si Sanders a renoncé à la maison blanche c’est parce qu’il n’avait pas réussi à convaincre la classe ouvrière et pour se consacrer à ce mouvement dont la filiation avec le trotskisme est assez évident.

On y trouvera de grands noms comme Chomsky, ce qui n’a rien d’antipathique. La cause palestinienne sera un drapeau, peut-être Cuba pour rallier l’Amérique latine.

Le programme de cette internationale est celui d’un retour à Keynes et à Roosevelt pour en finir avec les années Reagan. Ce n’est pas le capitalisme qui sera combattu mais le fait qu’il n’ait pas été “régulé”. Il ne s’agit pas de mettre en cause le capital, mais de créer les conditions de son bon usage, grâce à des “mouvements”. On notera que la rupture avec la classe ouvrière dont on se résigne à la laisser à Trump est plus ou moins acceptée. Voici ce que déclare Yanis Varoufakis à ce propos aux Etats-Unis :

YANIS VAROUFAKIS : Notre priorité numéro un est de proposer un New Deal pour le monde, qui soit inclusif et qui soit vert, contrairement au New Deal original. Mais l’idée originale du New Deal, l’idée originale de FDR, pour dynamiser l’argent liquide et le mettre à bon escient à des fins publiques, cela doit être la principale priorité de l’Internationale Progressiste, parce que nous vivons dans un monde qui est inondé avec de l’argent. Nous avons ce pouvoir incroyable. C’est du capitalisme pour vous, non? Nous avons le niveau d’endettement le plus élevé mais aussi le niveau d’épargne le plus élevé. Le problème est que ces économies ne sont pas investies dans ce dont l’humanité a besoin: emplois de bonne qualité, transition verte, énergie verte, transports verts. C’est donc ce que nous devons faire au niveau mondial.

Du capital, le grand mal vient de l’évasion fiscale, et du fait qu’il n’est pas régulé vers le bien général. L’ennemi réel devient donc “l’autoritarisme” en général et il sera une base de ralliement mais aussi de différenciation avec La Chine, la Russie… Bref on ne voit pas ce qui empêche Soros d’en devenir le bailleur de fonds.

En tant que membre du PCF, j’étais pour que le PCF marque son autonomie d’action et de réflexion par rapport à cette initiative tout en conservant la possibilité d’agir ensemble quand cela s’imposera. Ce qui est le cas avec toute social-démocratie.

Et en ce qui concerne les Etats-Unis, il est clair que l’on ne peut pas négliger ce qui rompt en quoi que ce soit avec la paranoïa de Trump, même si un tel programme ne serait pas désavoué par François Hollande. Mais en prenant bien garde au fait que sur les principaux problèmes que sont la politique de l’UE, celle de l’OTAN cette internationale social-démocrate risque de reproduire toutes les fautes de ceux qui l’ont précédée.

Ce projet est c’est le moins que l’on puisse dire sans contradiction avec tous les faits et gestes de la fraction autour de Patrick le Hyaric, Bernard Vasseur, et Pierre Laurent et toutes leurs équipes. IL est même la cohérence de leur entreprise fractionnelle, leur interprétation non dénuée d'”originalité” du marxisme et de l’histoire du PCF avec l’insistance que l’on sait sur l’eurocommunisme auquel ils ont déjà prétendu rallier Marchais sorti pour cette occasion du purgatoire dans lequel les mêmes le tenaient. Le PGE est dans le coup bien sûr… Pour Pierre Laurent, il faut aller très vite pour éviter la concurrence toute individuelle avec Mélenchon, une concurrence d’autant plus âpre qu’elle se dispute le même terrain. Comme d’ailleurs nouer une association avec les verts parce que les thèmes de l’environnement auront une grande importance mais on le craint peu de résultats. Il faut également utiliser toutes les élections pour mettre en œuvre ce projet qui consacre de fait la fin du PCF.

Cela explique qu’il faille en finir avec le PCF, pour lui imposer une mutation à la Syriza et pour prendre place dans ce projet.

Si l’on ignore ces faits, on ne comprend pas pourquoi il faut nier Lénine, marquer tous les socialismes du sceau de la dictature et refuser toute signature de textes communs. Tous les anniversaires, toutes les publications, la formation des militants doivent être soumis à la réussite de ce projet.

Il arrive un moment où on se sent impuissant devant le fait que les enjeux sont cachés et les militants dupés. Personnellement je suis pour un débat sur le fond et pas des opérations de piratage.

A ce moment-là, la fraction a toute chance d’opérer une scission.
Danielle Bleitrach

pS. pour ceux qui imaginerait par hasard que Marx a quelque chose à voir avec ça , je conseille de relire le texte placé aujourd’hui sur ce site et que lui et Frederic Engels semblent avoir écrit exprès pour ces circonstances:

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
17 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Une “internationale progressiste”…tiens! Macron devrait pouvoir y adhérer…quant à Robert Hue, dommage qu’il se soit mis à la retraite, il pourrait en être considéré comme un initiateur et être sur la photo!

bien sur il y aura hémmoragie de moyen et de personnes mais ne vaut il pas mieux que ceux qui ne sont pas communistes partent et reconstruire a partir de plus petit sur des base saines, quitte a perdre Fabien et l huma? est il impossible de reconstruire a partir de quasi zéro un parti communiste revolutionnaire et republicain? A l’ heure actuelle ce sont plutôt les communistes qui fuyent le partis et le travail de construction est au point mort. Le travail et les cotisations des nombreux communistes conséquent et détérminés sers juste de marchepied a une caste parisienne… Lire la suite »

Bonjour je fais partie du CN et même du CEN je suis aussi une travailleuse et dans la nouvelle équipe autour de Fabien Roussel il y a de nombreux camarades dans le même cas que l’on ne soit pas d’accord avec les orientations ou les positions des uns ou des autres ne doit pas nous empêcher d’être polie et respectueux des camarades. Pour ma part je connais la réalité du terrain et la galère des fins de mois. J’ai été au rsa j’ai subi la discrimination et la subi encore du fait de mon engagement politique et syndicale alors non… Lire la suite »

Je regrette pour Sandra BLAISE, comme pour tous les communistes de valeur qui restent COMMUNISTES – et il y en a certainement encore, pourtant les couleuvres qu’on leur fait avaler depuis deux ou trois décennies sont de plus en plus grosses- dans ce bateau ivre, j’adore l’expression de Danielle, elle exprime avec justesse ce que mon Parti est devenu. Quand je lis depuis peu et que j’entends parler aujourd’hui d”‘internationale progressiste” dans la bouche de communistes, je me dis que c’est un cauchemar, un horrible cauchemar, nos fondateurs doivent ébranler les murs de leurs tombes, un gadget ridicule indigne de… Lire la suite »

Navré Sandra Blaise je ne voulais pas attaquer les dirigeants intègres qu’ il nous reste dont Fabien Roussel et son équipe , je connais les difficultés et sacrifices que cela represente pour un salarié de province de monter régulierement au CN, je ne voudrais en rien entamer votre motivation et vous remercie de votre travail . Mais on en m’ enlevera pas de l’ idée qu’ une couche détéstable et parasitaire s est formé autour des éxecutifs de région parisienne habitué a vivre du parti et de ses adhérent plutot qu’ a faire vivre celui ci . les crises majeures… Lire la suite »

Mais alors on aura tout vu : les 100 ans du PCF seront célébrés depuis les Etats-Unis, par Bernie Sanders -Ok, il est mieux que Clinton ou Biden impliqués dans le Maïdan et d’autres affaires, mais il travaille à présent pour eux, en mobilisant pour le PD. Même aux Etats-Unis, ceux qui le soutenaient jadis trouvent qu’il a délaissé ses valeurs politiques et ne propose qu’un programme qui ne changera rien au capitalisme. Mais de toute façon, Sanders n’est pas communiste, et le choix de dirigeants communistes de prétendre célébrer nos 100 ans aux Etats-unis, alors que notre source est… Lire la suite »

Si je puis me permettre, ces references au “parti ouvrier” revolutionnaire en opposition aux “partis petits-bourgeois” réformistes sont un peu decalées dans le monde d’aujourd’hui. Danielle, tu n’as rien d’une ouvrière à ce qu’il me semble, tu es une brillante universitaire, du même groupe social que ceux dont tu critiques les idées, ça fait longtemps qu’il n’y a plus d’aide soignantes et de chauffeur-livreurs dans les partis dit “ouvriers”, au CN du PCF j’avais regardé 70 % appartiennent aux “professions intellectuelles supérieures”, même taux qu’à l’ENA, et il n’a aucun salarié du privé, c’est à dire qui ait le vecu… Lire la suite »

A tous … que le parti soit un espace de débat me semble vital … qu’il y ait des courants chauds et froids, des courants d’air, des tempêtes, des tornades et même des ouragans, des éruptions volcaniques, etc … dame nature nous montre que parmi tous ces états elle continue d’exister en rassemblant toutes ces différences que sont ces espèces dites vivantes. Même si l’animal humain essaie tant bien que mal à prétendre autre chose … il est vite remis à sa place. Y a-t-il des courants dans ce parti entre l’humain d’abord et l’humanité qui nous empêchent d’être de… Lire la suite »

Pourtant ces ouvriers techniciens ont bien voté contre la constitution euripéenneet contre le traité de MAASTRICHT et non pour changer l’europe commele dis l’outil qui ne sait plus qui il sert ni comment il marche. Paumé camarade, profites en pour lire MARXengels et LENINEcela teredonnera j’espère des couleurs.

Si les courants de pensée sont comme des courants d’air chauds ou froids, cela recouvre des oppositions, et ces oppositions ne sont pas autre chose que la lutte des classe de la société. C’est-à-dire que certains courants sont révolutionnaires et d’autres réactionnaires. Ils coexistent et s’opposent dans le parti communiste, mais quel est le vent dominant ? De même chez les “humains” coexistent ceux qui produisent les richesses et ceux qui se les approprient et les dilapident. On voit parfaitement le résultat en face d’une pandémie, lorsque les représentants méprisants de la grande bourgeoisie, qui n’ont pas levé le petit… Lire la suite »

“En décembre, il faut que pour la fraction qui s’est constituée autour de Pierre Laurent, l’adhésion du PCF à “l’internationale progressiste”devienne un fait.” Source ? Je demande, moi je suis un militant pictavien du Parti pas mal à l’écart de ce que fait le natio, vu que je suis plus pris par le militantisme locale avec ma section.

Je sais pas quel crédit apporter à ce qui est affirmé dans l’article sur cette internationale progressiste dont il est question; par contre ce qui est sûr que si la réalité d’une adhésion à une telle “internationale progressiste” serait soumise au vote des adhérents communiste je voterai absolument contre. En vrai, je m’inquiète de l’avenir du parti. Perso j’ai certes voté pour le texte de l’ancienne direction nationale lors du dernier congrès mais c’est pour différentes raisons : le fait que j’avais l’impression que le texte 2 n’avait peu de différences sur le fond avec la base commune, le fait… Lire la suite »

Moi, mon jeune camarade, ce qui me surprend, me heurte, me choque, me donne des sueurs froides, c’est cette phrase que j’ai relevé sur ton post: ” en vrai, le monde du travail risque de devoir payer la facture de la crise économique pour permettre au patronat d’assurer ses profits, …..” Dans la bouche d’un communiste, ce n’est pas ce qu’on avait l’habitude d’entendre. Mais plutôt ” il faut que le Parti se mobilise rapidement pour empêcher les voyous qui ont confisqué le pouvoir de faire payer la note au monde du travail. Je sais, on a plus les moyens… Lire la suite »

Qu’on s’entende, je suis bien conscient que tout est question de rapport de forces, et il y a un malentendu je pense, pedrito. Pour ma part, je ne compte pas lâcher le combat, comme bon nombre de camarades, toi compris j’imagine 🙂 . Je voulais juste dire que le patronat et le gouvernement seront disposés à faire payer la crise économique aux travailleurs parce que ça répond aux intérêts économiques des capitalistes, mais je ne dis absolument pas qu’il faut rendre les armes et renoncer à combattre les politiques libérales du gouvernement et lutter contre les manœuvres du patronat. Je… Lire la suite »