Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Italie: appel de jeunes communistes à des “professeurs conscients”

Il y a des choses qui sont en train de naître au cœur de l’épidémie, ce ne sont que des frémissements, mais ce groupe de jeunes communistes italiens dont nous avons découvert le site nous parait être assez proche de bien des attentes chez nous. Ils produisent des textes intéressants, mais se sont également lancé dans des pratiques de lutte contre les spéculations sur la maladie dans les quartiers populaires.

Il existe en France, pas mal de gens dans le même état d’esprit et je dois dire que notre site a réussi à les attirer, il faut continuer. Ce qui est dit ici sur la destruction de l’éducation publique existe aussi en France, et une mention spéciale en matière d’enseignement de la débâcle du collectif peut être attribué à notre ministre face à l’épidémie :

Contre toute attente, le ministre de l’Education nationale vient de faire les déclarations suivantes :

– “Comme vous le savez, depuis le début, la stratégie ce n’est pas d’empêcher que le virus passe – on sait qu’il passera probablement par plus de la moitié d’entre nous – mais c’est de faire en sorte qu’il passe de la manière la plus étalée possible dans le temps”

– “On considère, et là je ne fais que répéter ce que disent les scientifiques, que 50 à 70% de la population in fine finit par être contaminée par le virus, et c’est d’ailleurs ça qui met fin au virus puisque ça crée une forme d’immunité majoritaire, et donc le virus s’éteint de lui-même”

– Voilà un pays où le gouvernement annonce froidement qu’une épidémie va frapper près de 40% minimum de personnes, qu’on n’y peut strictement rien, que le virus va générer une immunité qui nous en débarrassera, et puis le tour est joué.

– Mais c’est oublier un petit détail : avec un taux de létalité aujourd’hui estimé à 2%, le Covid-19 pourrait donc tuer au moins 70. 000 de nos compatriotes !!!

Et les crétins de nos médias quand ils sont obligés de reconnaître le rôle du collectif non seulement en Chine, mais en Corée se croient obligés d’ajouter: nous ne pourrons jamais les imposer en France et c’est tant mieux, bande de crétins.

note et traduction de Danielle Bleitrach)

L’épidémie de coronavirus s’inscrit dans le contexte d’une crise économique, sociale et politique préexistante provoquée par 30 ans de politiques néolibérales imposées par les classes dominantes continentales.

Outre l’état dramatique du système de santé qui, après des années de coupures, de privatisations et de régionalisation, n’a jusqu’à présent pas été à la hauteur de l’urgence, il est clair que la propagation du virus a également un impact désastreux sur le système scolaire.

L’État a en effet contracté le financement des instituts à des particuliers et délégué sa régulation aux régions, créant effectivement un fort déséquilibre matériel que les circonstances actuelles accentuent plus que jamais. En outre, le modèle imposé par les gouvernements de centre-droit et de centre-gauche sur la base dictée par l’Union européenne, basé sur l’évaluation, la concurrence individuelle et la sélection sociale, a fait de l’école un lieu exclusif et perturbateur, où les élèves désapprennent la valeur et la force de l’action collective.

Les réformes qui ont faussé la fonction de l’école publique nous ont montré la condition effective de subordination et donc de proximité entre les étudiants et les agents scolaires, et avec la fermeture des instituts suite à l’urgence sanitaire, la confirmation définitive de nos thèses est arrivée : si l’enseignement à distance est le seul outil possible pour poursuivre les cours dans un contexte d’urgence, il n’a pas de véritable fonction pédagogique, il fausse la fonction de formation elle-même et révèle clairement la non-homogénéité de l’accès au droit d’étudier en amplifiant les différences entre élèves, entre les écoles de Serie A et les écoles de Serie B, ainsi qu’en forçant les enseignants à faire un effort individuel face à la crise.

Le roi est nu face à un effondrement général du système et en tant qu’étudiants moyens, nous ne voulons pas abandonner: pour cela, nous avons créé le projet CollegaLeMenti , une communauté virtuelle destinée aux étudiants de toute l’Italie. Au sein de la plateforme, nous avons créé une section dédiée à l’école, afin d’offrir un espace de partage et de discussion, ainsi que des répétitions et des leçons vidéo en ligne, pour dénoncer la situation actuelle que nous vivons et surmonter l’urgence ensemble.

l sera accessible depuis tous les appareils, même pour ceux qui n’ont pas d’ordinateur; il s’adressera à tous ceux dont l’école a du mal à garantir un service continu et à ceux qui ont besoin de soutien et de partage dans leurs études.

Nous voulons que ce soit un outil mutualiste de soutien mutuel entre étudiants: qui veut rompre avec les valeurs cardinales du monde dans lequel nous vivons: pendant des années, en fait, ils nous ont dit que pour survivre et exceller dans ce monde, nous devons nous battre les uns contre les autres , ils nous ont dit qu’il n’y a pas de communauté mais seulement des individus et ils ont essayé de diaboliser toute expérience historique qui a nié ces idées préconçues. Le moment est venu de démontrer le contraire, à partir du monde de l’éducation et de son utilité sociale intrinsèque (et oubliée) : nous ne pouvons pas nous sauver et la seule chance que nous avons de sortir de cette crise est la solidarité et la volonté pour créer une société où personne ne sera laissé pour compte.

Per questi motivi lanciamo un appello a tutti i docenti d’Italia e in particolare a quelli con cui abbiamo condiviso tante battaglie contro lo smantellamento della scuola pubblica. Ci rivolgiamo a voi che state subendo i nostri stessi disagi e vi chiediamo di aiutarci a costruire CollegaLeMenti per superare insieme questo momento drammatico, partendo dall’aiuto concreto nel campo delle ripetizioni e delle video lezioni, per aiutare tutti gli studenti a cui è stato negato il diritto all’Istruzione e per denunciare fortemente quanto sta accadendo. Dalle aule alla rete: colleghiamoci!

Qui il video di lancio dell’appello

*****

Di seguito, la risposta di Usb Pubblico Impiego – Scuola

In risposta agli studenti di OSA: Usb partecipa attivamente alla comunità virtuale CollegaLeMenti

Usb Scuola offre il proprio convinto contributo alla costruzione e al funzionamento della comunità  virtuale CollegaLeMenti, poiché condivide lo spirito  di solidarietà che la anima, il ragionamento  politico  che la ispira, la scelta  di dare strumenti di orientamento e informazione ai ragazzi delle scuole  italiane da giorni e per un imprevedibile  numero di settimane lontani  dalle aule scolastiche.

I percorsi condivisi finora in occasione di mobilitazioni, assemblee e convegni, l’adesione alla campagna BastAlternanza, la critica ai modelli scolastici imposti dall’Unione europea, la necessità di tornare a pensare il mondo dell’istruzione come luogo di emancipazione sociale e non di conferma del carattere di classe di questa società, sono saldi elementi in vista di percorsi comuni che mettano al centro pensiero critico e rottura del pensiero dominante.

Il momento storico e la crisi di civiltà che stiamo drammaticamente vivendo rendono questo passaggio necessario e doveroso, in relazione al ruolo sociale che la nostra professione deve ricoprire e che non è garantito da un Ministero che dà indicazioni troppo vaghe, non mette a disposizione per tutti gli stessi strumenti e troppo si affida all’iniziativa dei singoli docenti e delle singole scuole.

Invitiamo a nostra volta la parte più consapevole del corpo docente della scuola italiana a cogliere questa importante occasione di impegno civile e politico e a partecipare alla costruzione di questa comunità.

15 Marzo 2020 – © Riproduzione possibile DIETRO ESPLICITO CONSENSO della REDAZIONE di CONTROPIANOUltima modifica: 15 Marzo 2020, ore 12:31STAMPA

ARTICOLI CORRELATI

FAITES VOTRE DON!Gardez l’information en vie: soutenez le site Web Contropiano en nous envoyant votre contribution!

PROCHAINS ÉVÉNEMENTS

NEWSLETTER

Voulez-vous être mis à jour sur les nouvelles de Contropiano? Inscrivez-vous à notre newsletter:

 J’accepte la politique de confidentialité du site

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments

Excellent