Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Chine : conférence de presse sur le rôle de l’innovation scientifique et technologique dans le soutien à la prévention et au contrôle des épidémies


E-mailChina.org.cn, 22 février 2020 : Le vice-ministre chinois des Sciences et de la Technologie, Xu Nanping, a informé lors d’une conférence de presse que depuis le début des épidémies de Covid-19, plusieurs équipes publiques et privées à travers le monde ont travaillé pour développer un remède potentiel, par conséquent, “le premier vaccin devrait être soumis pour des essais cliniques fin avril”. Outre cette heureuse nouvelle, il faut mesurer que la Chine mène ce combat sous une forme quasi militaire. Des émissions de télévision sur la chaîne chinoise en langue française ont longuement exposé non seulement l’organisation décrite ici, mais y compris l’apprentissage des gestes. Ceux-ci comme dans les arts martiaux doivent précéder la conscience, ainsi pour se déshabiller et quitter les combinaisons les gestes doivent être d’une extrême lenteur pour éviter de diffuser les virus qui auraient pu s’accrocher dans les chambres de contamination grave. L’apprentissage se fait avec de la farine. (note de Danielle Bleitrach pour histoire et societe)

Hu Kaihong: Mesdames et messieurs, bonjour. Bienvenue à cette conférence de presse organisée par l’organisation conjointe de prévention et de contrôle du Conseil d’État. Nous avons invité M. Xu Nanping, vice-ministre des sciences et de la technologie; M. Zeng Yixin, vice-ministre de la Commission nationale de la santé (NHC); M. Chen Shifei, chef adjoint de la National Medical Products Administration (NMPA); M. Zhou Qi et M. Wang Fusheng, académiciens de l’Académie chinoise des sciences (CAS). Ils expliqueront le rôle de l’innovation scientifique et technologique dans le soutien à la prévention et au contrôle de l’épidémie de COVID-19, et répondront à toutes vos questions.

Je vais d’abord donner la parole à M. Xu.

Xu Nanping:

Mesdames et messieurs, bonjour. Tout d’abord, je voudrais exprimer ma gratitude aux amis des médias pour leur préoccupation suivie et leur soutien à la poursuite des percées scientifiques et technologiques. Depuis l’épidémie de COVID-19, la communauté scientifique et technologique de la Chine a consciencieusement mis en œuvre les importantes instructions données par le secrétaire général Xi Jinping et d’autres hauts dirigeants du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) en ce qui concerne l’intensification des efforts pour rendre compte des travaux scientifiques connexes et les percées technologiques. Compte tenu des besoins urgents de la population, nous avons réalisé des progrès positifs à cet égard.

Premièrement, nous avons déterminé «ce qui devrait être fait». Pour atteindre l’objectif de “rendre le COVID-19 plus évitable et traitable” et répondre aux besoins urgents de lutte contre les épidémies, nous avons donné la priorité à cinq domaines, à savoir l’étiologie et l’épidémiologie, la technologie et les produits d’essai, les médicaments et les traitements cliniques, le développement de vaccins , ainsi que le développement de modèles d’expérimentation animale.

Deuxièmement, nous avons décidé “qui devrait le faire”. En nous concentrant sur les tâches principales, nous avons pleinement joué le rôle des principales institutions de recherche, notamment la CAS, l’Académie des sciences militaires de l’Armée populaire de libération du peuple (PLA), l’Académie chinoise des sciences médicales et le Centre chinois de Contrôle et prévention des maladies. Nous avons mobilisé des universités, des instituts et des entreprises pour participer à cet effort, tout en maintenant une interaction étroite avec les institutions médicales de première ligne. Nous avons organisé du personnel scientifique et technologique d’élite provenant de tout le pays pour opérer “comme sur un seul échiquier” et poursuivre activement les percées.

Troisièmement, nous avons précisé «comment procéder». Le Groupe pilote du Comité central du CPC sur la prévention et le contrôle des nouveaux coronavirus et le Mécanisme conjoint de prévention et de contrôle du Conseil des affaires d’État coordonnent les efforts pour réaliser des percées scientifiques et technologiques. Le vice-premier ministre Liu He est en première ligne, soulignant que nous devons faire des efforts axés sur les résultats, viser des applications appropriées et combiner la recherche scientifique avec le traitement clinique et la lutte contre les épidémies. Il a toujours demandé qu’une équipe spécialisée soit mise en place pour effectuer des travaux sur la base d’une feuille de route claire comme en “temps de guerre”, chaque membre assumant une responsabilité spécifique et se précipitant dans le temps pour faire avancer des tâches majeures telles que le dépistage des médicaments et le développement de vaccins. Nous avons renforcé la collaboration entre les différents départements pour faciliter la coordination de la recherche scientifique et l’approbation des résultats. Lorsque nous traitons des problèmes spéciaux, nous adoptons une approche flexible tout en respectant les lois et réglementations applicables. De plus, nous avons cherché à améliorer nos services, aidant activement à résoudre les problèmes pratiques du personnel scientifique et technologique de première ligne.

Quatrièmement, nous avons défini “le niveau auquel nous devons progresser”. Face aux graves défis causés par l’épidémie, nous avons réalisé des progrès positifs dans la recherche de percées scientifiques et technologiques. Cela est attribué au dévouement altruiste du personnel scientifique et technologique, aux progrès scientifiques et technologiques cumulatifs de notre pays et à la coopération étroite entre les différents départements.

Xu Nanping:

En ce qui concerne l’étiologie et l’épidémiologie, nous avons isolé de nouvelles souches de coronavirus en temps opportun et partagé la séquence génétique avec l’Organisation mondiale de la santé, ouvrant ainsi la voie au développement de techniques de diagnostic, de médicaments et de vaccins. Nous avons approfondi la recherche sur les voies et les moyens de transmission, offrant un soutien scientifique pour optimiser les mesures de prévention et de contrôle.

En termes de médicaments et de traitement clinique, nous avons accéléré les études sur “trois types de médicaments (ou traitements) et trois versions du schéma de diagnostic et de traitement COVID-19”. La médecine traditionnelle chinoise (MTC) s’avère efficace pour empêcher les cas bénins de s’aggraver en cas graves. Des méthodes combinant la MTC et la médecine occidentale ont été incluses dans la troisième version du schéma. Le traitement antiviral à base de phosphate de chloroquine pour les patients présentant des symptômes légers et ordinaires a été inclus dans la sixième version. La thérapie utilisant le plasma des patients guéris pour les patients dans un état grave a été incluse dans la cinquième version.

En ce qui concerne le vaccin, nous avons fait avancer la recherche connexe en utilisant diverses approches technologiques. Certains vaccins devraient pouvoir commencer les essais cliniques dès la fin avril. Jusqu’à présent, la recherche sur les vaccins en Chine est essentiellement comparable à celle d’autres pays.

En ce qui concerne la R&D des réactifs de test, en plus des tests d’acides nucléiques développés au début de l’épidémie, nous accélérons également le développement de produits de test rapides, très sensibles et faciles à utiliser.

En termes de modèles d’expérimentation animale, nous avons terminé la construction de modèles impliquant des rats et des singes contractant le nouveau coronavirus, ouvrant ainsi la voie à l’étude du dépistage de divers médicaments, de la R&D de vaccins et des mécanismes de transmission de virus.

Cela fait un mois que l’équipe de recherche a été créée. C’est une période très courte pour toute étude scientifique, mais douloureusement longue pour les patients aux prises avec la maladie. La communauté scientifique et technologique en Chine donne la priorité à la vie et à la santé des gens avant tout, faisant de son mieux pour fournir des résultats scientifiques et technologiques efficaces, afin de soulager la douleur et le fardeau du pays et de sa population.

Hu Kaihong:

Je vous remercie. La parole est maintenant ouverte aux questions.

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments