Histoire et société

Dieu me pardonne c'est son métier

Syrie : Les détails de l’affrontement militaire américain avec les habitants sont désormais connus par Anton Antonov

Quelquefois ce qui peut paraître un simple fait divers dans un pays qui a subi les invasions étrangères en dit beaucoup sur l’état des rapports de forces réels, sur l’exaspération d’un peuple face aux “missionnaires casqués et bottés” qui disent le libérer d’un tyran pour mieux les piller.’est sans doute pour cela que vous n’en trouverez pas l’écho dans nos médias tant ils méprisent cette révolte souterraine… il est vrai que le soldat s’en sort plutôt bien et que celui qui meurt encore est l’enfant désarmé (note et traduction de Danielle Bleitrach).

  16 février 2020,

Le général de division Yakov Rezantsev, chef du centre de coordination des forces armées russes en Syrie, a décrit les détails d’un affrontement entre l’armée américaine et les habitants de Haseke, affrontement au cours du quel un adolescent a été tué.

Rezantsev a expliqué que l’affrontement était dû à des “actions illégales” de l’armée américaine, qui s’était écartée de 3,5 km de la “route prévue”. L’armée syrienne les a arrêtés, en refusant de les laisser passer par Harbat Hamo, mais les Américains “ont décidé de traverser le village en voiture”. La population locale a été indignée par leurs attitudes, les Américains “ont fait preuve de mépris ” envers les habitants.

«Une des voitures de la coalition était coincée sur le bord de la route et la seconde était en panne. Après des querelles verbales, des tirs aveugles ont commencé », a déclaré Rezantsev, cité par RIA Novosti .

Un rassemblement spontané a été organisé, auquel environ 1 000 personnes ont participé, et au début, il s’agissait de “femmes, enfants, personnes âgées, aucune d’entre elles n’avait d’armes”.

L’armée américaine a demandé aux Russes de les aider à “quitter le village”.

Rezantsev a noté que les “actions et recommandations” de l’armée russe, qui ont du intervenir “pour stabiliser la situation” ont “été des réactions” adéquates “.

Rezantsev estime que l’armée américaine a eu la chance de se retrouver coincée à l’entrée du village – il aurait été “problématique” de les faire sortir du village lui-même.

https://vz.ru/news/2020/2/16/1024010.html?utm_campaign=vz&utm_medium=referral&utm_source=push

Suite de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments